corps d'armée Algérienne
Bienvenue sur le forum corps d'Armée Algérienne DZ.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.la présentation reste de rigueur Merci.

corps d'armée Algérienne

Forces -Armée - Algérienne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
présentation Obligatoire sur le forum la presentation doit se faire en même temps que l'inscription.
merci de vous rendre: http://forum-corps-armee-al.forumactif.org/t4-presentation
le non respect de cette formalité sera banni dans les heures qui suive
Merci de votre présence sur le forum.


Partagez | 
 

 Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Air-Forces
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Réputation : 14
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 26
Localisation : France

MessageSujet: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Ven 14 Fév - 18:00

Rafael présente un canon laser anti-drones

Rafael Advanced Defense Systems a dévoilé son système de faisceau laser à haute énergie (HEL) conçu pour abattre les roquettes de mortiers et les véhicules aériens sans pilote sur une courte portée.




Citation :
Baptisé Iron Beam (« faisceau de fer »), ce système de défense sol-air a été dévoilé au salon aéronautique de Singapour le 11 février. Il utilise deux lasers multi-kilowatt à l’état solide pour détruire les projectiles sur une distance d’environ 2 km, selon un responsable de Rafael.

« Cette batterie laser mobile est constituée d’un radar de défense aérienne, d’une unité de commandement et de contrôle (C2), et de deux systèmes HEL », explique Senderovits Ezra, directeur général adjoint du marketing et du développement commercial chez Rafael.

L’image d’artiste fournie par Rafael (ci-dessus) montre la batterie installée sur un camion avec ses différents composants logés dans des conteneurs ISO, bien que la configuration réelle dépendra des besoins du client.

« Il s’agit pour l’instant d’un système monté sur un camion comme un banc d’essai, mais il pourrait tout aussi bien être monté sur un véhicule blindé ou sur une autre plateforme », ajoute Mr Ezra.

Dès que le radar de la batterie laser détecte un projectile, une caméra thermique prend le relai et le suit jusqu’à ce qu’il soit engagé simultanément par les deux HEL. Le système utilise deux lasers pour fournir la puissance nécessaire afin de surmonter les perturbations atmosphériques et physiquement détruire la cible. La focalisation des deux faisceaux couvre une zone « de la taille d’une pièce de monnaie », a précisé Mr Ezra.

Rafale a refusé de donner les niveaux de puissance spécifiques pour les HEL, se contenant de dire qu’ils travaillent actuellement sur « des dizaines de kilowatts », mais prévoient des « centaines de kilowatts » à l’avenir. A noter que Rafael ne produit pas les lasers mais s’approvisionne auprès de plusieurs fournisseurs anonymes.

Le Iron Beam est encore un programme en développement. « Nous sommes actuellement concentrés sur la compréhension de la technologie, et ce n’est que le début d’une très longue route », a déclaré Mr Ezra, ajoutant : « Nous attendons des lasers plus puissants, mais l’investissement du gouvernement [israélien] est limitée à l’heure actuelle ».

Mr Ezra a également déclaré que les essais réalisés à ce jour ont rencontré « un très bon taux de réussite », avec près de 100 tirs effectués.

Selon Mr Ezra, le Iron Beam présente un certain nombre d’avantages par rapport aux systèmes à base de missiles plus classiques. « Les systèmes de défense de missiles sont extrêmement coûteux », dit-il. « Mais avec Iron Beam, chaque tir ne coûte presque rien, et il n’y a pas de réelles limites sur le nombre de tirs. » Il a également noté que, contrairement aux systèmes à base de missiles, le Iron Beam ne peut pas manquer sa cible et provoquer des dommages collatéraux.

Le système Iron Beam étant encore en développement, on ignore s’il pourra s’intégrer dans le système de défense antimissile à plusieurs niveaux d’Israël qui comprend Iron Dome, Sling de David, et Arrow 3. Mr Ezra a expliqué que cette décision appartient au gouvernement mais qu’il pourrait être déployé en tant que système autonome pour protéger des biens de grande valeur.

Le Iron Beam étant un système défensif, Mr Ezra prévoit son exportation pour un certain nombre de clients potentiels. « Il y a certainement un marché, et ce marché est en pleine croissance . Le nombre de menaces augmente, et toutes ne peuvent pas être traitées par des missiles. », a t-il conclue
http://info-aviation.com/?p=16132




Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.
John Fitzgerald Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-corps-armee-al.forumactif.org
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 27
Localisation : en mission

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mer 12 Mar - 22:59

Son champ d'action est l'Afrique du Nord : Le Pentagone renforce une force spéciale US basée en Andalousie


Citation :
Les Etats-Unis vont accroître les capacités d'une force d'intervention militaire rapide, installée dans la base de Moron, en Andalousie (Espagne) après l'attaque du 11 septembre 2012, contre le Consulat américain de Benghazi où l'ambassadeur Chris Stevens et trois autres Américains ont été tués.

L'effectif de la force d'intervention qui était de 500 marines passera à 850, tandis que le nombre d'aéronefs va aussi augmenter. Le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, a indiqué, hier, que «l'Espagne avait autorisé la force d'intervention à rester pendant une année supplémentaire (à Moron) et accepté que le nombre de Marines passe de 500 à 850", a expliqué le colonel Warren. Le déploiement de cette force avait commencé, en avril 2013. Un correspondant marocain du journal ‘Al Quds Al Arabi' avait présenté la mise en place de cette force comme des dispositions prises en prévision d'une situation de crise en Algérie. Une lecture forcée qui avait été, fortement, relayée par la presse marocaine. Et qui pourrait, paradoxalement, aujourd'hui, être utilisée par les «stabilisateurs», en campagne pour le 4ème mandat présidentiel, en panne d'arguments. En réalité, cette force américaine ne cible pas l'Algérie, en particulier. Des sources militaires US ont déclaré, à CNN, que cette force, qui approche, désormais, du millier, était prête à intervenir «partout» en Afrique du Nord, pour secourir des citoyens américains et notamment le personnel diplomatique, en difficulté. Le militaire, en question, relevait que la base aérienne de Moron offrait un «accès rapide, en particulier en Afrique du Nord, où les problèmes de sécurité ont augmenté» depuis l'attaque, début septembre 2012, contre le Consulat américain de Benghazi.

SANS «L'AVAL D'UN GOUVERNEMENT LOCAL»

La mission de cette force d'intervention rapide, a expliqué le responsable au Pentagone, est de protéger les ambassades et les représentations consulaires américaines, de protéger les citoyens américains, d'assurer le sauvetage des pilotes américains dont l'avion aurait été abattu et de soutenir d'autres éléments de l'armée, en cas de nécessité, pour procéder à l'évacuation des citoyens américains.

Le colonel Steven n'a pas donné de détails sur les nouveaux aéronefs qui seront déployés avec l'accroissement des effectifs de la force d'intervention. On sait que la moitié de la force déployée, en avril, était constituée de marines équipés pour des combats au sol ainsi que des spécialistes du renseignement. L'autre moitié était chargée de la gestion et de l'entretien de six avions V-22 Osprey et du C-130 pour le ravitaillement en fuel des avions. L'article publié par CNN, en avril 2013, précisait que le V22 était un avion équipé pour aller dans des zones de combat. La source du Pentagone précisait aussi que cette force pourrait être déployée «sans l'aval d'un gouvernement local, si l'ordre lui en est donné». La force d'intervention de Moron a déjà été activée, notamment, lors de l'évacuation d'une bonne partie du personnel de l'ambassade américaine au Soudan du Sud, lors des récents troubles qui s'y sont produits. Il est probable qu'elle ait été, aussi, utilisée dans des opérations secrètes, notamment, avec l'enlèvement spectaculaire, au plein centre de Tripoli, d'Abou Anas al-Libi, en octobre 2013. Le même jour une opération avait été lancée contre des ‘Shebab' en Somalie et s'est soldée par un échec.
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5195340




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Lun 9 Juin - 9:46

Utilisation indicatifs radio "Death 11" et "12" de la mort de deux B-2 de Whiteman Air Force Base sont arrivés au RAF Fairford pour faire court et rare déploiement.

Utilisation indicatifs radio "Death 11" et "12" de la mort de deux B-2 de Whiteman Air Force Base sont arrivés au RAF Fairford pour faire court et rare déploiement.
Même si l'US Air Force a sélectionné trois bases pour B-2 des opérations en dehors des États-Unis (RAF Fairford, au Royaume-Uni, Diego Garcia et Andersen AFB à Guam), les déploiements outre-mer de l'esprit bombardiers stratégiques furtifs sont tout à fait inhabituel.
En effet, les B-2 ne se déplacent pas de Whiteman AFB, dans le Missouri, trop souvent qu'ils sont formés pour effectuer de très longues missions aller-retour à partir de leur port d'attache dans CONUS (Continental US), comme cela s'est produit au cours des missions de formation récentes, la dissuasion nucléaire élargie sorties dans la péninsule coréenne, ainsi que lors de conflits réels, que la guerre aérienne en Libye en 2011 ou la Force alliée en Serbie en 1999.
C'est pourquoi le déploiement de deux bombardiers de l'Esprit avec l'aile de bombe 509e au Royaume-Uni est, au moins, remarquable.
De toute évidence, le communiqué de presse officiel ne mentionne pas la rareté de ce «déploiement à court terme», comme il ne mentionne que les «bombardiers lourds polyvalents effectueront des vols d'entraînement dans la zone USEUCOM des opérations, offrant des possibilités de les équipages à aiguiser compétences dans plusieurs ensembles opérationnels et de se familiariser avec les bases aériennes et les opérations dans la région ".
On sait peu sur ce déploiement, contrairement à l'autre qui comprend trois B-52 qui sont arrivés au RAF Fairford la semaine dernière et dont le détachement avait été exposée par des taches équipage produites avant la participation de la Stratofortresses aux exercices Saber Strike et BALTOPS.
«La formation et l'intégration des forces stratégiques démontre aux dirigeants de notre pays et à nos alliés que nous avons la bonne combinaison d'appareils et de l'expertise pour répondre à une variété de menaces et situations possibles», a déclaré l'amiral Cecil Haney, commandant, Commandement stratégique des États-Unis en la libération.
Pour sûr, la menace russe en Europe est prise au sérieux par le USSTRACOM, qui peuvent avoir décidé de déployer certains actifs stratégiques plus proche de l'Ukraine, plus de montrer les alliés locaux que Washington est capable de les soutenir si nécessaire plutôt que de mettre un peu de pression sur Moscou .

Crédit image: US Air Force





http://theaviationist.com/2014/06/08/b-2-have-deployed-uk/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Sam 14 Juin - 22:19

avant la frappe americaine contre l'armée de daache les americains se preparent a evacuer 


US Embassy in Baghdad Preparing to Evacuate

L'ambassade américaine à Bagdad prépare des plans d'urgence pour évacuer ses employés si nécessaire maintenant que l'un des plus meurtriers des groupes militants islamiques dans la région a pris le contrôle de larges pans de l'Irak, un responsable américain a dit theblaze.
Tours et des roquettes de mortier ont frappé l'aéroport international de Bagdad et l'aéroport de Mossoul a été la cible d'une agression militant. L'avis du Département d'Etat a mis en garde les citoyens américains d'éviter les lieux de rassemblement public en raison du risque élevé d'enlèvements et de la violence terroriste.
Lorsqu'on l'interroge sur ce que les plans sont en cours pour l'ambassade américaine à Bagdad, Ryan Brown, un porte-parole de Nelson, a déclaré: «Sénateur Nelson a déjà demandé et il ya des plans d'urgence en cours en vue d'une éventuelle évacuation ".
Fonctionnaires du Département d'État visées questions à un briefing de nouvelles prévue cet après-midi.
Le groupe de ramification d'Al-Qaïda connu sous le nom ISIS a déjà conquis les villes irakiennes de Mossoul et Tikrit et se dirige vers Bagdad.
Pendant ce temps, un haut responsable américain a confirmé à Fox Nouvelles que les Américains ont été évacués d'une base de Balad, qui avait été l'un des plus grands des missions de formation en Irak.
Les trois avions d'Américains sont pour la plupart des entrepreneurs et des civils, et étaient encore en train d'être évacués vendredi, a rapporté Associated Press.
Deux sources des services de renseignements, mais, dit Fox Nouvelles, il est gravement préoccupé par la façon d'évacuer d'autres Américains d'Irak si la situation se détériore davantage.



http://www.frontpagemag.com/2014/dgr...g-to-evacuate/
Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 400
Réputation : 7
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 37
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Sam 14 Juin - 22:26

mouais il évacue avant de frapper




Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 400
Réputation : 7
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 37
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Dim 15 Juin - 12:28

Le document secret qui prouve que le « printemps arabe » a été provoqué par les Etats-Unis



Citation :
Un document rendu public par un think tank américain révèle que le « printemps arabe » est loin d’être un mouvement spontané de populations avides de changements politiques, mais bel et bien une reconfiguration mûrement réfléchie et orchestrée par l’administration américaine.
L’organisation Middle East Briefing (MEB), qui se base sur un rapport officiel du département d’Etat américain, confirme l’implication de la Maison-Blanche dans les « révolutions » ayant secoué de nombreux pays dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Le document en question, qui date du 22 octobre 2010 et intitulé « Middle East Partnership Initiative : Overview », est confidentiel et le MEB n’a réussi à le consulter que grâce à la loi Freedom of information Act. Le pays de l’Oncle Sam a concocté dans ses officines de nombreuses stratégies pour défaire les régimes dans les pays ciblés en s’appuyant sur « la société civile » qu’il arrive à contrôler après avoir effectué un travail de fond sur les organisations non gouvernementales (ONG).

L’approche américaine consiste à manipuler ces ONG pour qu’elles s’inscrivent en droite ligne de sa politique étrangère et de ses objectifs en matière de sécurité interne, note MEB. « The Middle East Partnership Initiative (MEPI) est un programme régional qui renforce les citoyens du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord afin de développer des sociétés plurielles, participatives et prospères. Comme le démontrent les chiffres fournis dans cette évaluation, le MEPI a évolué depuis son lancement en 2002 pour devenir un outil flexible dans la région pour un appui direct aux sociétés civiles autochtones, appui qui est intégré dans la diplomatie du gouvernement américain dans la région », peut-on lire dans le rapport du département d’Etat qui use et abuse du langage diplomatique pour masquer la nature hégémonique de cette initiative.
Dans la section intitulée « comment le MEPI fonctionne », il y est clairement expliqué que les principaux objectifs du MEPI sont de « constituer des réseaux de réformateurs qui échangeront leurs connaissances et s’entraideront, et de catalyser le changement dans la région ».

La subversion financée par les ambassades américaines

L’administration Obama ne lésine pas sur les moyens pour réussir son ingérence dans les affaires internes des pays en point de mire. Les subventions locales « apportent un soutien direct à des groupes de citoyens autochtones, et représentent désormais plus de la moitié des projets de MEPI », note le rapport. « Des agents désignés dans les ambassades américaines gèrent le financement et sont en liaison directe avec les différentes ONG et les groupes composant la société civile » qui bénéficient de ces subventions. « Les projets spécifiques aux pays visent à répondre aux besoins locaux en matière de développement tels qu’identifiés par les ambassades, les réformateurs locaux et notre propre analyse du terrain.

Les développements politiques dans un pays peuvent induire de nouvelles opportunités et de nouveaux défis pour la réalisation des objectifs de la politique du gouvernement américain, et le MEPI va transférer les fonds nécessaires pour répondre à ces besoins », souligne-t-on encore. Il va sans dire que les initiateurs de ce programme zappent les institutions locales et les gouvernements. Il y est en effet indiqué que le MEPI a pour seuls interlocuteurs les acteurs de la société civile à travers les ONG parties prenantes basées aux Etats-Unis et dans la région concernée. « Le MEPI ne fournit pas des fonds aux gouvernements étrangers et ne négocie pas des accords d’assistance bilatéraux », relève le rapport.
Selon MEB, le document énumère une liste de pays ciblés en priorité par les desseins inavoués de l’establishment américain. Il s’agit du Yémen, l’Arabie Saoudite, la Tunisie, l’Egypte et le Bahreïn. La Libye et la Syrie ont été ajoutées une année après l’élaboration de ce rapport du département d’Etat. Pour ce qui est de l’Egypte, on y apprend que l’administration américaine misait sur le mouvement des Frères musulmans, jugé compatible avec la politique étrangère du gouvernement américain.

L’administration d’Obama assure même « le service après-vente » de « ces révolutions » qui participent à remodeler le « Grand Moyen-Orient » selon la vision américaine. Un bureau de coordonnateur spécial des transitions dans le Moyen-Orient a été créé en septembre 2011. William B. Taylor a été nommé à sa tête. Ce diplomate s’y connaît en révolution, puisqu’il était l’ambassadeur des Etats-Unis en Ukraine durant « la révolution orange », de 2006 à 2009. Selon le rapport du département d’Etat, le bureau du coordonnateur spécial des transitions dans le Moyen-Orient coordonne l’assistance du gouvernement américain « aux démocraties naissantes » dans la région du Moyen-Orient et en Afrique du Nord, dont l’Egypte, la Tunisie et la Libye.

http://reseauinternational.net/document-secret-prouve-printemps-arabe-ete-provoque-les-etats-unis/





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Dim 6 Juil - 23:28

Un accident pendant le transport Boeing
L'aviation civile, 6 Juillet 2014

Train transportant des équipes avions de ligne Boeing a déraillé par les usines de la société dans l'État de Washington.




L'accident s'est produit jeudi après-midi, à environ 16 miles à l'ouest de Alberton, Montana. Les wagons ont été transportés comprennent composants d'avions de ligne Boeing 737, y compris les coques (deuxième ligne Boeing 737 Aurora, 20/06/2014) et les petites bandes à 777 (Ordonnance sur BBJ 777-300ER, 11.06.2014) et 747 (1500. Boeing 747 2014 -06-30 Devis), ainsi que la nourriture et dénaturant. À la suite de l'événement 3 coques roulèrent sur la pente et est tombé dans la rivière Clark Fork.

Les équipes de Boeing transportés à partir de plantes SPIRT Aerosystems à Wichita, Kansas planter entreprise à Renton, Washington. État du service portion de la rivière, qui est tombé dans les coques, des observateurs et des touristes en dehors séparé. Aujourd'hui, les représentants de l'entreprise de transport Montana Rail Link et Boeing ont tenté d'extraire des fragments de l'avion vers le continent


  le Constructeur Boeing n'a pas encore publié une déclaration officielle dans ce cas. Je ne sais pas, alors, si l'incident de jeudi aura une incidence sur le rythme des livraisons déjà commandés par des avions de clients. On ignore aussi sont la cause du déraillement d'un train. Parmi les plus susceptibles de mentionner le mauvais temps et la vitesse excessive



http://www.altair.com.pl/news/view?news_id=13851
Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 543
Réputation : 11
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 29
Localisation : ici

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mer 1 Oct - 13:47

Les immigrés sans-papiers pourront bientôt s'engager dans l'U.S Army



Le Pentagone a annoncé, jeudi dernier, que les immigrés clandestins pouvaient désormais intégrer l'armée américaine. Ce changement dans la politique de recrutement militaire s'inscrit dans l'extension d'un programme qui permettait, jusqu'à présent, à certains immigrants choisis pour leurs compétences - comme les médecins de métier par exemple - de s'enrôler dans les forces armées américaines

Citation :
L'U.S Army n'ambitionne pas de créer un corps à l'image de la légion étrangère française, mais pourtant, dans les faits, cela y ressemble fortement. L'institution de l'Oncle Sam va même encore plus loin dans l'assimilation. Le département de la défense des Etats-Unis a décidé en effet d'étendre sa politique de recrutement militaire aux immigrés, vivant illégalement sur le territoire américain. Une première depuis des décennies. Cette décision pourrait ainsi permettre à quelque 1.500 personnes, dépourvues de papiers et de visas en règle, de s'engager chaque année dans les forces armées américaines.

Immigration choisie ?

Bien que des étrangers grossissent les rangs militaires américains depuis l'avènement des Etats-Unis, une tradition renforcée par le Lodge Act de 1950, l'incorporation de non-citoyens demeure pourtant une exception, dont seuls quelques "privilégiés" ont pu bénéficier dans l'histoire.

De par l'image qu'elle véhicule et le respect consensuel qu'elle suscite outre-Atlantique, l'armée américaine représente un corps qui se mérite aux yeux du pays. Un prestige national qui lui confère une certaine aura auprès de jeunes immigrés souhaitant prouver leur loyauté à leur pays d'accueil, et a fortiori en obtenir la citoyenneté.

Jusqu'à présent, à l'exception de certaines personnes recrutées pour la rareté de leurs compétences professionnelles ou linguistiques, les immigrants sans-papiers ne pouvaient s'enrôler sous les drapeaux. Ces exceptions résultaient d'un programme de recrutement spécifique, créé par le département de la défense et nommé MAVNI (Military Accessions Vital to the National Interest), sur lequel s'appuyait l'armée pour enrôler des hommes et femmes susceptibles de servir "l'intérêt national" au sein des forces armées. Les professions privilégiées relevant, pour la plupart, du domaine médical. Une forme d'immigration choisie diront certains. Désormais, les critères seront donc davantage pragmatiques et permettront à un plus grand nombre d'immigrés clandestins de s'engager, à condition toutefois qu'ils soient arrivés sur le sol américain avec leurs parents et avant leur seizième anniversaire.

Un moyen d'obtenir la citoyenneté

Ce changement dans la politique de recrutement s'inscrit dans une vaste stratégie visant à offrir d'autres opportunités d'accession à la citoyenneté dans un pays qui accueille chaque année des millions d'immigrés en situation illégale, en provenance principalement du Mexique et de l'Amérique latine. Toutes les candidatures devront toutefois être examinées et approuvées selon les critères requis par la DACA (Deferred Action for Childhood Arrivals), un protocole signé par l'administration Obama en mai 2012 et créé à l'initiative de l'ex-secrétaire d'Etat à la sécurité intérieure, Janet Napolitano, afin de faciliter l'accès à la citoyenneté américaine pour les jeunes immigrés clandestins résidant et ayant grandi aux Etats-Unis.

Si la mesure pourrait offrir un nouveau réservoir d'hommes aux troupes américaines - ce qui pourrait par ailleurs poser quelques problèmes d'éthique, comme le soutiennent les tenants d'un discours fustigeant une forme de chantage à la naturalisation de la part de l'administration - il n'est pas sûr à terme qu'elle fasse l'unanimité. Certaines voix, issues des milieux juridiques spécialisés dans l'immigration, se sont d'ailleurs déjà faites entendre pour dénoncer le bien-fondé et le risque d'une telle ouverture. Affaire à suivre
http://www.itele.fr/monde/video/les-immigres-sans-papiers-pourront-bientot-sengager-dans-lus-army-95143


Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mer 11 Mar - 14:34

Aux USA, les pilotes de drones quittent l'armée de l'air en masse


Citation :
Les pilotes de drones américains commencent à avoir le sentiment de faire partie d'une "légion de la mort" et quittent leur poste en nombre,
Les "guerres de drones" de Washington au Moyen-Orient et en Afrique n'échouent pas seulement à cause des opérations ratées, mais aussi car ceux qui pilotent ces drones à distance "désertent" en nombre
La revue commence par rappeler que l'armée de l'air américaine compte près de mille opérateurs de drones, et que 180 personnes terminent chaque année des formations sur les bases américaines au Nouveau-Mexique et au Texas. Les statistiques montrent également qu'en douze mois, près de 240 pilotes formés avaient quitté l'armée de l'air, et ce phénomène reste inexpliqué pour l'instant. Dans le cadre du programme de la CIA pour l'utilisation des drones, ces derniers sont commandés en général par des pilotes d'autres unités de l'armée de l'air à cause du taux extrêmement élevé de "désertion" des opérateurs des programmes en question.

"Le nombre optimal de pilotes formés est d'environ 1 700 hommes. Mais il est rare que ce chiffre arrive à la barre des mille en raison du nombre croissant de militaires qui quittent ce service. L'armée de l'air américaine doit recourir aux réservistes, aux pilotes de lignes régulières et de marchandises. Tout cela pour satisfaire la volonté inépuisable du Pentagone de suivre en permanence le monde entier en temps réel."
En théorie, selon l'article, le travail des pilotes de drones n'est pas "salissant", surtout par rapport à leurs collègues opérationnels de l'armée de l'air: la vie de ces "techno-guerriers" d'un nouveau genre ressemble à celle des employés de bureau normaux. Ils passent la plupart de leur journée devant un écran avec un levier entre les mains, comme des amateurs de jeux vidéo. Le plus souvent ils "survolent" l'Afghanistan et l'Irak, leur mission consiste à recueillir des renseignements depuis les airs et à appuyer les soldats américains au sol. Les meilleurs opérateurs sont habilités à participer aux "opérations punitives" de la CIA au Pakistan, en Somalie et au Yémen pour éliminer des "cibles de haute importance" depuis les airs. A l'issue de leur journée de travail, les pilotes rentrent à la maison pour passer du temps avec leur famille.

"Le commandement de l'armée de l'air américaine a trouvé la plus simple des explications à ce grand nombre de "déserteurs": le surmenage. Les opérateurs ressentiraient également un sentiment d'infériorité par rapport aux pilotes qui sillonnent le ciel. Beaucoup sont d'avis que les horreurs de la guerre visionnées chaque jour sur leurs écrans provoquent une nouvelle forme de troubles de stress post-traumatique (TSPT)", écrit Tom Dispatch. Il est également possible que ce type complètement nouveau de combat à distance engendre de nouveaux types de traumas psychiques, que les pilotes se sentent également lâches, ressentant le caractère "malsain" de la guerre derrière un écran et en toute sécurité, à très grande distance des victimes potentielles. Quoi qu'il en soit, les conséquences de telles opérations sur la psychologie humaine restent encore un mystère pour les spécialistes.
"Il est terrible de comprendre à quel point ce processus est simple. Je me suis senti lâche parce que j'étais pratiquement à l'autre bout du monde, et que ces gens (probablement des victimes innocentes parmi la population civile) n'avaient aucune idée que j'étais toujours à proximité. Comme si j'avais été engagé par la légion de la mort", reconnaît un ex-opérateur de drone pour le quotidien britannique The Guardian.

Une chose est sûre, écrit Tom Dispatch, les acteurs des "guerres de drones" ne tuent pas toujours des "méchants": dans le périmètre de l'objectif se trouvent des femmes et des enfants, dont les silhouettes sont à peine perceptibles depuis les airs. Ainsi, le quotidien LA Times a mis la main sur une conversation d'opérateurs révélant qu'une attaque aérienne contre un site où se trouvait supposément un chef taliban avait fait plusieurs morts. Il s'est avéré après la vérification au sol qu'il n'y avait aucun militaire parmi les victimes — uniquement des civils. L'administration Obama affirme, évidemment, que de tels cas sont très rares, mais d'après l'ONG britannique Reprieve, 76 enfants et 29 adultes sont morts après deux attaques contre le leader d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri, qui n'ont pas pour autant permis de l'éliminer. De plus, 41 sujets de la liste américaine sont marqués comme "hors d'atteinte", tandis que près de 1 147 personnes ont été tuées lors des attaques aériennes au Pakistan. On se demande alors qui sont ces victimes si les objectifs n'ont pas été atteints.

"Depuis la guerre civile aux USA, chaque opération militaire d'un "nouveau type" engendre des troubles psychologiques et diverses déformations mentales, regroupés sous la dénomination de "syndrome post-traumatique". Il serait étrange que les "guerres de drones" n'engendrent pas elles aussi de nouvelles formes de pathologies. Il est difficile de dire quelles en seront les conséquences, mais sur le "corps" de ce conflit — lissé, mécanisé, dépourvu de tout hasard, dont la Maison blanche et Langley sont si fiers — on perçoit déjà des traces de maladie. Si les pilotes eux-mêmes fuient ces "meurtres de bureau", quelle sera la longévité d'un tel mécanisme de guerre?", conclut Tom Dispatch
écrit le site Tom Dispatch.
http://fr.sputniknews.com/international/20150310/1015106692.html#ixzz3U4TCzVAR




Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 400
Réputation : 7
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 37
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mer 11 Mar - 14:42

c'est un peu normal ,
ces pilotes  de drones on l'impression d'être là juste pour tuer des gens,
et la plupart des tires de drones sont les civils les premières victimes.
il y a eu beaucoup de "bavures" dû au drones,
je pense plutôt que ce sont des tires voulu pour prouvé l'efficacité de leurs drones,
et font passer çà pour des erreurs de cibles ,
c'est en contradiction mais c'est ce que je pense. 24217




Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 543
Réputation : 11
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 29
Localisation : ici

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mer 11 Mar - 20:17

Des chars américains Abrams et des blindés M2A3 Bradley dans le port de Riga
voir la vidéo .
: http://fr.sputniknews.com/videos/20150310/1015102273.html#ixzz3U6ebf79n

Citation :
Selon le ministère letton de la Défense, le Pentagone a fourni des chars M1A2 Abrams, des véhicules de combat d'infanterie M2A3 Bradley et du matériel de maintenance.

Le Pentagone a également annoncé lundi que les Etats-Unis envoyaient près de 3.000 militaires dans les pays baltes. Un contingent de 150 commandos parachutistes américains est actuellement déployé en Lettonie.



Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mar 14 Juil - 14:00

Washington veut une base pour ses drones en Afrique du nord (Wall Street Journal)

Citation :
Les Etats-Unis sont en pourparlers avec des pays d'Afrique du nord pour disposer d'une base pour déployer des drones afin de renforcer la surveillance des activités du groupe Etat Islamique en Libye, rapporte, ce lundi 13 juillet, le Wall Street Journal.


Le journal économique américain cite des spécialistes de l'anti-terrorisme qui estiment faire face à des "points aveugles" ou "angles morts" en Libye qui constituent un "défi" en matière de renseignements.



"Nous essayons actuellement de relever certains défis réels de renseignement" a indiqué un responsable de l'administration américain en soulignant qu'une base en Afrique du nord, "près de bastions de l'État islamique en Libye" aiderait les Etats-Unis "combler les lacunes" dans la compréhension de ce qui se passe.

Actuellement explique le journal les drones doivent se déplacer sur de longues distances pour aller surveiller la Libye alors qu'une base proche permettrait de fournir des "informations en temps réel" aux organismes militaires et du renseignement américain.


Aucun pays d'Afrique du nord n'a accepté jusqu’à présent de permettre l'accès à une base, indiquent des haut-responsables américains. Les "gouvernements de la région considèrent le groupe 'Etat islamique comme une menace mais ils craignent d'être plus nettement ciblés par le groupe s'ils acceptent d'accueillir l'armée américaine".



"Risques de représailles"

Les drones américains pourraient éventuellement être déployés sur une base "préexistante" qui resterait sous la souveraineté de l'Etat hôte. Ce dernier permettrait le positionnement des drones avec un "nombre limité de militaires américains".

Les responsables américains ont refusé de nommer les pays qui pourraient accueillir les drones US en raison des "sensibilités politiques" dans la région et des "risques de représailles".


La Tunisie et l'Egypte qui partagent des frontières avec la Libye ont des liens de longue date en matière de renseignement avec les Etats-Unis, relève le Wall Street Journal alors que l'Algérie est restée distante pour des "raisons de souveraineté".
Le Maroc a des "liens étroits" avec Washington mais son éloignement de la Libye rend d'une "utilité limitée" l'éventuelle implantation d'une base.
http://www.huffpostmaghreb.com/2015/07/13/etats-unis-base-drones-afrique-du-nord_n_7786318.html?1436806510




Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 400
Réputation : 7
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 37
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Dim 23 Aoû - 19:29

Explosion dans une installation militaire US au Japon

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150823/1017730625.html#ixzz3jfFFJwG3




Citation :
Des témoignages rapportent une grande explosion sur une installation militaire américaine au Japon. Un accident confirmé par l'agence Kyodo. La base militaire américaine de Camp Zama se situe à Zama et Sagamihara, à 40 km au sud-ouest de Tokyo.
Les services de pompiers sont actuellement sur les lieux. D'après eux, il n'y pas eu de blessés. L'origine de cet accident est encore inconnue.

Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150823/1017730625.html#ixzz3jfEsyKIm




EN DIRECT

Plusieurs fortes explosions se sont produites à 1H, heure locale sur une installation militaire américaine, dans la ville de Sagamihara. Il s'agit de la base militaire de Camp Zama.


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150823/1017730625.html#ixzz3jfEklowy






Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   Mar 22 Sep - 16:18

Allemagne: des ogives US d’une puissance équivalente à 80 bombes d’Hiroshima


Citation :
20 nouvelles ogives nucléaires américaines de type B61-12 seront stationnées en Allemagne. Leur force explosive cumulée équivaut à 80 bombes lancées sur Hiroshima. La Russie a exprimé sa préoccupation.



Les préparatifs de stationnement des nouvelles ogives nucléaires américaines débutent actuellement en Rhénanie-Palatinat. Ces nouvelles armes nucléaires tactiques de type B61-12 sont beaucoup plus précises que les bombes atomiques déployées actuellement dans la ville de Büchel, notent les spécialistes.
En cas de guerre, des pilotes allemands devront, dans le cadre de la stratégie de l'Otan, effectuer des attaques en utilisant des bombes américaines. "Avec ces nouvelles bombes, la frontière entre les armes atomiques tactiques et stratégiques s'efface", déplore Hans Kristensen du Nuclear Information Projects à Washington.

La réaction russe était prévisible.

"Nous sommes préoccupés par le fait que des Etats qui ne possèdent pas d'armes atomiques utilisent ces bombes", a expliqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova au magazine Frontal 21. Ce serait une violation des articles 1 et 2 du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, selon elle.

De nombreux citoyens allemands sont, pour leur part, mécontents du déploiement dans leur pays d'ogives nucléaires américaines d'une puissance équivalant à 80 bombes lancées sur Hiroshima. Des militants préparent déjà des manifestations devant le siège du gouvernement.
http://fr.sputniknews.com/defense/20150922/1018305469/allemagne-usa-nucleaire-defense.html#ixzz3mTCgcBvu




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actualités Américaines (Economiques,Politiques et Militaires)
» Actualités Britanniques (Economiques,Politiques et Militaires)
» Actualités Chinoises (Economiques,Politiques et Militaires)
» Les actualités de la Marine Française
» Photos SATELLITE des ports militaires !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
corps d'armée Algérienne ::  Actualités Nationale Algérienne et Internationales  :: actualités politique, économique,Militaire Algérie, ::  Actu (internationales)-
Sauter vers: