corps d'armée Algérienne
Bienvenue sur le forum corps d'Armée Algérienne DZ.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.la présentation reste de rigueur Merci.

corps d'armée Algérienne

Forces -Armée - Algérienne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
présentation Obligatoire sur le forum la presentation doit se faire en même temps que l'inscription.
merci de vous rendre: http://forum-corps-armee-al.forumactif.org/t4-presentation
le non respect de cette formalité sera banni dans les heures qui suive
Merci de votre présence sur le forum.


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Air-Forces
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Réputation : 14
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 14:22

Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?

Depuis la chute du président ukrainien Viktor Ianoukovitch, la tension monte avec la Russie. Depuis Moscou, le Kremlin montre les muscles et regarde vers la Crimée. Les chars russes vont-ils débouler dans les rues de Sébastopol ?
La peur naît de l’expérience. Pour faire peur, rien de telle que de la redite, la répétition d’un scénario qui s’est achevé dans la douleur. Poutine connait ça par cœur. Cette fois-ci, c’est la Crimée. Province d’Ukraine que Moscou n’envisage pas de voir échapper à son influence. La Crimée, littéralement "ma colline", une péninsule reliée au continent par une bande de terre de 8 kilomètres de large, que les Russes conquièrent au XVIIIe siècle.




Citation :
En 1954, Khrouchtchev l’Ukrainien décide de la rattacher à la République socialiste ukrainienne. À cette époque, l’URSS gomme les frontières mais en 1991, quand l’Ukraine devient indépendante, la Crimée devient pleinement ukrainienne, avec un statut spécial : son gouverneur n’est pas élu mais nommé par le président ukrainien.

                         Le port militaire de Sébastopol : 300 navires prêts à la manoeuvre

En Crimée, il y a Sébastopol, port militaire qui abrite la flotte russe de la mer Noire. Un port stratégique pour Moscou puisqu’il est en mer chaude. Le seul à pouvoir être utilisé toute l’année, une fenêtre sur le monde. La flotte de la mer Noire, ce sont environ 300 navires de guerre. Pour protéger son statut, un bail a été renouvelé entre Moscou et Kiev. Il court jusqu’en 2046 et rend les russes chez eux sur le port et la garnison, entourés par une population de 2 millions d’habitants, Russes à 60%.
Retrouvez les dernières informations sur la situation en Ukraine en vidéo :

http://fr.news.yahoo.com/blogs/ravanello/ukraine-une-nouvelle-guerre-de-crimee-090830847.html


Citation :
C’est à eux que pense Medvedev, mardi, quand il dit que "la Russie s’inquiète pour la sécurité de ses concitoyens". On ne parle pas de russophones mais bien de Russes. Depuis une semaine, les autorités russes distribuent des passeports, augmentant ainsi mécaniquement le nombre de "concitoyens" de Poutine et de Medvedev en Crimée. Dans le même temps, Poutine ordonne à l’armée de vérifier que tout fonctionne. Des mini-manœuvres pour de grands enjeux.

                                  La Crimée, un scénario identique à celui de la Géorgie ?

Dans les rues de Crimée, les opposants à Maïdan, à la révolution de Kiev, se mobilisent et disent leur amour de la Russie en hissant le drapeau russe sur le parlement régional. Moscou leur a envoyé un émissaire. Un milliardaire originaire de Crimée qui a fait fortune à Moscou. Revenu il y a 3 mois au début de la crise, il s’est fait entendre pour défendre le projet d’union avec la Russie. Dimanche, il se faisait acclamer et désigner par la foule de Sébastopol.

Alors à quoi joue Moscou ? Le scénario ressemble jusqu’à présent à celui de la crise avec la Géorgie. Après des semaines de tensions, de provocations de part et d’autre, les Russes avaient fini par intervenir en Ossétie du sud, enclave russophone pour "défendre leurs concitoyens". En Crimée, l’enchainement des faits est identique. De quoi rappeler de mauvais souvenirs et expliquer que Washington répète tous les jours qu’une intervention russe sera une grave erreur. La redite de Poutine suffit à glacer tout le monde.

http://fr.news.yahoo.com/blogs/ravanello/ukraine-une-nouvelle-guerre-de-crimee-090830847.html





Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.
John Fitzgerald Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-corps-armee-al.forumactif.org
berhoum

avatar

Messages : 189
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 18:56

L'Ukraine a déclaré une mobilisation générale






Ce dimanche, l’Ukraine va commencer une mobilisation générale, a annoncé le secrétaire du Conseil de la sécurité et de la défense nationale, Andreï Paroubiy.




Citation :
La décision du Conseil de sécurité ukrainien sera officiellement publiée dimanche matin, et les bureaux de recrutement s’ouvriront à 07h (heure de Paris).
Samedi dernier, le président par intérim Alexandre Tourtchinov a fait état de soumettre les forces armées ukrainiennes en état d’alerte.
Précédemment, le Conseil de la Fédération de Russie a donné l’autorisation au président Poutine d'envoyer des troupes sur le territoire de l’Ukraine. Cependant,plus tard le Kremlin a clairement indiqué que la décision d'introduire des troupes n'était pas prise pour le moment.





http://french.ruvr.ru/news/2014_03_02/LUkraine-a-declare-une-mobilisation-generale-8091/




Revenir en haut Aller en bas
berhoum

avatar

Messages : 189
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 18:59

LES SOLDATS RUSSES DÉPLOYÉS EN CRIMÉE SONT DES PARACHUTISTES







Citation :
l existe encore un flou sur l’identité réelle des troupes, «venues de nulle part», qui au cours des derniers jours ont pris le contrôle des points névralgiques de la Crimée et de sa capitale Simféropol. Mais grâce à unbloggeur russe Lev Shlosberg, qui écrit pour le journal Pskovskaya Guberniya et est repris par Zero Hedge, on en sait un peu plus sur l’identité de ses soldats russes. Il s’agirait notamment de troupes parachutistes de la 76ème division d’assaut de la garde basée à Pskovqui est considérée comme une unité d’élite.
Selon l’un des participants à l'opération cité par Lev Shlosberg, des membres de cette 76ème division ont commencé à être déployé sur le territoire ukrainien depuis la fin de la semaine dernière. Au début de cette semaine, une centaine de soldats étaient sur le terrain et les autres ont suivi à partir du jeudi 27 février.

publicité
[size][color]

«Ils sont entièrement armés avec 5000 cartouches par personne, un camion pour 10 soldats et des armes lourdes y compris des lance-flammes. Ils ont pour consigne de ne donner à personne leur localisation géographique. Les casernes rue Margelova à Pskov de la 76ème division parachutistes sont aujourd’hui pratiquement vides», écrit Lev Shlosberg.
La 76ème division a notamment combattu en Tchétchénie dans les années 1990 et en Ossétie du sud en 2008 pour repousser les troupes georgiennes. Elle comprend trois régiments, le 104ème, le 234ème et le 237ème composés uniquement de troupes professionnelles. Elle est équipée de matériel sophistiqué y compris des missiles et des munitions guidées. La 76ème division aurait également été impliquée dans despréparatifs pour une intervention millitaire russe en Syrie.


Comme le souligne Zero Hedge, il ne semble pas que Vladimir Poutine soit particulièrement contrarié par les menaces de rétorsion américaine... si les troupes russes interviennent en Ukraine. Elles sont à pied d’œuvre en Crimée et déjà depuis plusieurs jours.
D’ailleurs, Vladimir Poutine a demandé officiellement samedi 1er mars au Conseil de la Fédération de Russie, la chambre haute du Parlement,l’autorisation d’envoyer des troupes en Ukraine.
«En raison de la situation extraordinaire en Ukraine et de la menace pesant sur la vie des citoyens russes, de nos compatriotes, des forces armées russes déployées en Ukraine», Vladimir Poutine a demandé au Conseil de la Fédération d'autoriser «le recours aux forces armées russes sur le territoire de l'Ukraine, jusqu'à la normalisation de la situation politique dans ce pays», selon un communiqué du service de presse du Kremlin.
Un peu plus tôt, toujours samedi 1er mars, la chambre basse du Parlement russe, la Douma, avait demandé à Vladimir Poutine de «protéger par tous les moyens» la population de Crimée «contre l'arbitraire et la violence», avait déclaré son président, Sergueï[/color][/size]
[size=11.333333015441895]
Narychkine.
[/size]


http://www.slate.fr/monde/84069/soldats-russes-crimee-parachutistes




Revenir en haut Aller en bas
berhoum

avatar

Messages : 189
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 19:03

Défection du navire amiral de la flotte ukrainienne







Citation :
[size=11.333333015441895]Selon la chaîne d'information continue russe RT, la frégate Hetman-Sahaydachniy, le navire amiral de la flotte ukrainienne aurait fait défection samedi 1 mars, en refusant de suivre les ordres du gouvernement de Kiev, et aurait hissé le drapeau russe après une patrouille dans le golfe d'Aden. Igor Morozov, un membre du comité du Conseil de la Fédération sur la défense et les affaires étrangères, qui est actuellement en Crimée, a lui aussi indiqué dans le quotidien Izvestia que la frégate avait rejoint le « camp russe ».[/size]
[size=11.333333015441895]Deux frégates anti-sous-marines russes ont pris position aux larges des côtes de Crimée, en violation de l'accord régissant le bail dont bénéficie la Russie pour sa flotte installée dans la base navale de Sébastopol, indiquait samedi soir une source militaire ukrainienne citée par l'agence Interfax. Ces deux navires de guerre, précise la même source, font partie de la flotte de la Baltique et ont été signalés dans la baie de Sébastopol[/size]





Lire la suite :   http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/02/defection-du-navire-amiral-de-la-flotte-ukrainienne_4376203_3214.htm




Revenir en haut Aller en bas
berhoum

avatar

Messages : 189
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 19:31

Berezovsky jurer serment d'allégeance à la Crimée.







Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 20:57

c'est pas bon signe et il n'y aura pas d'intervention militaire de la part des us et europe,
la Russie n'est pas la Libye  Very Happy 

Crimée: Kiev dément la désertion de ses troupes




Citation :
Les militaires ukrainiens continuent de rester au sein de leurs unités déployés sur le territoire de la république autonome ukrainienne de Crimée, annonce dimanche le ministère ukrainien de la Défense dans un communiqué.

"Le service de presse du ministère ukrainien de la Défense déclare officiellement que les informations publiées (sur la désertion des troupes en Crimée-ndlr;) ne correspondent pas à la réalité", indique le communiqué, ajoutant que "les terrains des unités des forces armées ukrainiennes sont contrôlés par les militaires ukrainiens".

Auparavant, plusieurs médias ont publié des informations selon lesquelles, les militaires ukrainiens désertaient en masse les unités déployées en Crimée, citant le vice-premier ministre da la Crimée Roustam Temirgaliev qui avait affirmé qu'il ne restait aucune unité valide de l'armée ukrainienne sur le territoire de la péninsule
http://fr.ria.ru/world/20140302/200622378.html
Revenir en haut Aller en bas
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 26
Localisation : en mission

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 2 Mar - 22:37

Que peut faire et que vaut l'armée ukrainienne?

que peut faire l'armée pas grand choses contre les Russes,
pas les même moyens elle peut résister mais combien de temps tout est là Question 




Citation :
L'Ukraine a annoncé dimanche 2 mars la mobilisation de ses réservistes pour assurer la sécurité et l'intégrité de son territoire. Kiev dénonce une «agression armée russe». L’armée ukrainienne compte en théorie environ 130 000 hommes et un million de réservistes pour un pays de 45 millions d’habitants.

Les dirigeants issus de la révolution et nommés après le renversement du Président Viktor Ianoukovitch tentent de montrer qu'une invasion russe à grande échelle serait une aventure dangereuse pour Vladimir Poutine et de mobiliser la communauté internationale. Arseni Iatseniouk, le Premier ministre ukrainien a ainsi déclaré, toujours dimanche 2 mars,: «nous sommes au bord du désastre». Il a ajouté que la Russie à «déclaré la guerre» à l'Ukraine.
Andrei Parubiy, le chef du Conseil national de sécurité et de défense ukrainien, a indiqué que les forces armées sont placées en état d’alerte et «prêtes au combat», que les réserves sont mobilisées et seront entraînées, que des centres de commandement d’urgence vont être installés et la sécurité renforcée dans les sites névralgiques comme les centrales nucléaires du pays. Mais le gouvernement ukrainien doit encore trouver les moyens financiers pour rendre son armée opérationnelle.
Un nouveau chef d'état-major

Pendant ce temps en Crimée, des militaires russes ont saisi les armes dans plusieurs bases ukrainiennes et pressent le personnel de prendre le parti des dirigeants «légitimes» de la République autonome, rapporte dimanche l'agence Interfax. Selon Yegor Pyvovarov, le porte-parole de la délégation ukrainienne à l’ONU, 15 000 soldats russes seraient sur le terrain en Crimée ou selon des médias ukrainiens, la situation serait tendue et plus particulièrement à Sébastopol qui abrite la base de la flotte russe de mer noire. Un certain nombre d’unités ukrainiennes refuseraient de se rendre aux troupes russes.

Mais la capacité et même la loyauté de l’armée ukrainienne au nouveau gouvernement sont sujettes à caution. Le New York Times explique qu’en Crimée l’armée ukrainienne dispose seulement d’une brigade légère de 3 500 hommes, d’un embryon de flotte intégré de fait à la flotte russe, d’une seule base aérienne et pas d’équipements lourds et notamment de chars de combat.

L'armée ukrainienne semble aussi désorganisée. Son chef d’Etat-major, le général Mykhailo Kutsyn, a juste pris ses fonctions vendredi 28 février après que son prédécesseur, l’amiral Yuriy Ilyin, ait été relevé de ses fonctions au lendemain d'un déplacement Crimée pendant lequel il aurait été «victime» d’une crise cardiaque…

Selon la chaîne d'information continue russe RT, la frégate Hetman-Sahaydachniy, le navire amiral de la flotte ukrainienne, aurait fait défection, aurait hissé le drapeau russe et aurait refusé de suivre les ordres du gouvernement de Kiev. Deux frégates anti-sous-marines russes ont par ailleurs pris position aux larges des côtes de Crimée.

Héritage de la guerre froide

Dans l’hypothèse d’un conflit terrestre à l’est du pays avec des unités russes, l’armée ukrainienne est mal organisée et disposée. La plupart de ses bases sont orientées à l’ouest, un héritage de la période soviétique et de la guerre froide explique Ruslan Pukhov, le Directeur du Centre des analyses stratégiques et technologiques de Moscou (Center for Analysis of Strategies and Technologies).

Mais si l’armée ukrainienne semble impuissante en Crimée et mal préparée, elle n’est pas une force négligeable si les troupes sont loyales au pouvoir de Kiev. Interrogé par le New York Times, Matthew Clements, l’éditeur de Jane’s Intelligence Review, explique que si l’armée ukrainienne manque de matériel et surtout de moyens financiers, «dans une guerre terrestre, elle pourrait combattre de façon appréciable» et est nettement plus puissante «que l’armée georgienne». Un conflit majeur avec l’Ukraine exposerait aussi les faiblesses organisationnelles et logistiques de l’armée russe. Mais cela reste une hypothèse assez peu vraisemblable
http://www.slate.fr/monde/84081/armee-ukraine-crimee-troupes-russes





Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Lun 3 Mar - 0:24

Vladimir Poutine accepte d'"entamer un dialogue"

Citation :
Vladimir Poutine a accepté une proposition d'Angela Merkel sur la création d'un "groupe de contact" pour entamer "un dialogue politique" sur l'Ukraine, a indiqué dimanche le gouvernement allemand, après un entretien téléphonique de la chancelière allemande avec le président russe. "Le président Poutine a accepté la proposition de la chancelière d'établir immédiatement une mission d'enquête ainsi qu'un groupe de contact, éventuellement sous la direction de l'OSCE, pour entamer un dialogue politique", selon un communiqué du gouvernement allemand.

Lors de leur entretien téléphonique dimanche soir, la chancelière a "reproché au président russe d'avoir violé le Droit international par l'intervention russe, inacceptable, en Crimée", selon ce communiqué. Angela Merkel lui a notamment reproché une violation du mémorandum de Budapest de 1994, dans lequel la Russie s'était engagée à respecter l'indépendance et la souveraineté de l'Ukraine dans ses frontières existantes, ainsi que le traité sur la flotte russe de la Mer noire de 1997.

La chancelière a par ailleurs de nouveau exhorté Vladimir Poutine à respecter l'intégralité territoriale de l'Ukraine, selon le communiqué
http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-poutine-accepte-d-entamer-un-dialogue-02-03-2014-1797068_24.php




Revenir en haut Aller en bas
berhoum

avatar

Messages : 189
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mar 4 Mar - 6:27

Pourquoi Poutine n’a plus peur de l’Ouest


Bien loin des comportements post-guerre froide à l'égard de l'Ouest, la Russie aujourd'hui montre qu'elle n'a plus peur. L'envoi des troupes armées russes en Ukraine montre que plus rien ne semble arrêter Vladimir Poutine








En envoyant l'armée russe en Ukraine, Poutine n'a pas hésité à mettre en danger les relations internationales qui le lient à l'Occident. Comment expliquer cette décision unilatérale ? Poutine n'a-t-il plus peur de l'Ouest ?

Citation :
Alexandre Melnik : Poutine n’a pas peur de l’Occident, car son logiciel mental, qui date de la guerre froide, est exclusivement formaté en termes de rapports de force. Aujourd’hui, il pense que la force est du côté de son pays, dont la croissance économique est dopée par les exportations de gaz et de pétrole, alors que les principales composantes du monde occidental sont en proie à une profonde crise : les Etats-Unis sont ruinés par leurs coûteuses aventures en Afghanistan et en Irak, et d’une façon plus générale, ils "pivotent" de l’Atlantique au Pacifique, et l’Union européenne, à bout de souffle, est incapable de générer son "hard power". Dans ce contexte, n’ayant aucune limite extérieure (et aussi – sans aucune opposition à l’intérieur de son pays), il se croit tout permis, en s’autorisant les actions unilatérales qu’il échafaude méthodiquement, quasiment en solitaire, selon un mode de pensée et des schémas géopolitiques des années 1970-début 80. Car son horloge mentale s’est arrêtée à cette période de sa formation d’un agent du KGB, qui percevait le monde à travers la confrontation Est – Ouest, dont la quintessence se résumait au choc frontal entre l’URSS et les Etats-Unis.
En quoi le pouvoir de Vladimir Poutine se renforce à mesure que l'influence des Etats-Unis s'affaiblit ?
Malgré le changement de monde que vit actuellement l’Humanité, dans son  indissociable ensemble, les Etats-Unis restent, dans l’imaginaire de Poutine, un point de fixation psychologique, le véritable antre de l’ennemi héréditaire. La racine du mal. C’est pourquoi, dans la continuité logique de cette vision atavique du monde du XXIe siècle, sur lequel il extrapole les critères d’une époque révolue, Poutine considère les relations entre la Russie et les Etats-Unis comme un jeu à somme nulle ("zero sum game"), sur le modèle "gagnant – perdant", où la victoire de l’un ne saurait être obtenue qu’au prix de la défaite de l’autre. Il constate, à juste titre d’ailleurs, que les Etats-Unis, sous la direction de Barack Obama, opèrent un reflux tous azimuts sur l’arène internationale, sous le prétexte de leur nouvelle doctrine : "leadership from behind". Aux yeux de Poutine, cette innovation géopolitique n’est qu’un pitoyable simulacre destiné à masquer la vacuité conceptuelle de Washington, et surtout – le manque de leviers réels dont disposent aujourd’hui les Américains pour peser sur la marche du monde, qui devient de plus en plus multipolaire et polycentrique. Se mesurant toujours aux Américains, et seulement aux Américains, dans son imaginaire "mano à mano" avec eux, Poutine n’hésite pas à exploiter ce qu’il considère comme la faiblesse de son adversaire, comme un boxeur sur le ring, et s’engouffre dans la brèche, pour pousser ses pions sur l’échiquier géopolitique, dès que la moindre occasion se présente – en Syrie, en Egypte, en Iran et , en ce moment-là, en Ukraine.



http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-poutine-plus-peur-ouest-alexandre-melnik-999434.html




Revenir en haut Aller en bas
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 26
Localisation : en mission

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mar 4 Mar - 14:32

Poutine
a assuré qu'il n'y avait pas de soldats Russe en Ukraine  Very Happy 
lors d'une interview de 40 minute ce matin sur la chaine BFMtv
sur ce coup là il a menti  Mad 





Revenir en haut Aller en bas
berhoum

avatar

Messages : 189
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mer 5 Mar - 18:55

Airport Belbek:



























Revenir en haut Aller en bas
yanis
Sergent
Sergent
avatar

Messages : 393
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 25
Localisation : quelques part

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mer 5 Mar - 19:33

merci pour la vidéo,
mais s'est des mig29 et (yak je croit)  Question 
c'est une impression ou je me fait des idées (ils sont pas en très bonne état  Question 
et il me semble que les ukrainiens voulait les récupérés,
j'ai vue çà au info ,


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Jeu 6 Mar - 23:08

@yanis se sont bien des mig29  ukrainien.


État de préparation de l'armée russe






Citation :
il a été rapporté que six F-15 jets de l'US Air Force a atterri en Lituanie, ex-république soviétique, qui est situé à proximité de l'Ukraine. Ces six avions énoncés ajouter aux quatre de la même déjà présent en Lituanie. Voici les photos de la base aérienne en Lituanie, où les avions ont effectivement atterri.









Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 400
Réputation : 7
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 37
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Sam 22 Mar - 19:31

Ukraine : l'armée russe manœuvre


D'importants renforts militaires se positionnent dans la région ukrainienne de Kherson, au nord de la Crimée./AFP


Citation :
Tension maximale autour de la Crimée. Le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie continue d'affoler les chancelleries occidentales ainsi que les manœuvres militaires russes au sud et à l'est de l'Ukraine. Cette dernière se tient prête à riposter.

Alors que l'Ukraine tente un rapprochement politique avec l'Union européenne (UE) et que la Crimée vient définitivement de passer sous le giron de la Fédération de Russie, beaucoup redoutent une escalade militaire en Ukraine orchestrée par Moscou. Martin Schulz, le président du Parlement européen, l'a clairement affirmé jeudi : «Quelque chose a changé (…) Certains pensaient que la guerre et le risque de guerre n'étaient plus un sujet de discussion mais nous sommes en train de parler du risque d'un conflit armé». À l'heure où l'Europe commémore le centenaire de la Première guerre mondiale, le dirigeant allemand a averti que les «grandes peurs» refont surface. Selon le Youri Klymenko, chef de la mission de l'Ukraine auprès des Nations Unies à Genève, la Russie se prépare à lancer une intervention d'envergure à l'est et au sud de l'Ukraine, après l'annexion de la Crimée, où le port historique de Sébastopol abrite la flotte de l'armée russe.

Selon le diplomate onusien, d'importants renforts militaires se positionnent dans la région ukrainienne de Kherson, au nord de la Crimée. M Klymenko parle aussi d'un déploiement de mines, d'interpellations dans les régions est et sud par les forces de sécurité ukrainiennes d'activistes pro-russes porteurs de cartes d'identification des services de sécurité russes. Ces derniers jours, des actions musclées ont eu lieu en Crimée. Notamment celle de ce groupe d'hommes armés qui s'est emparé jeudi d'un bâtiment de guerre ukrainien, la corvette Ternopil, à l'ancre à Sébastopol.

«C'est un exercice militaire»

«Je veux avertir officiellement la Russie : nous répondrons fermement y compris par des moyens militaires à toute tentative de s'emparer de l'Ukraine, de faire franchir la frontière aux troupes russes ou d'annexer les régions de l'est ou les autres», a déclaré le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk. De son côté, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgu a affirmé au Pentagone (USA) que «les troupes qui sont massées le long de la frontière y sont pour mener des exercices et n'ont aucune intention de traverser cette frontière pour entrer en Ukraine».

L'Américain Chuck Hagel lui a demandé combien de temps «l'exercice» militaire en question durerait, mais M. Choïgu «n'avait pas de calendrier précis sur cette question». Estimant que la situation ne montrait aucun signe de «désescalade», les États-Unis puis l'UE ont décidé de durcir les sanctions visant des responsables russes ou ukrainiens pro-russes. Après avoir introduit de nouvelles sanctions pour des proches du président russe Vladimir Poutine, les Américains menacent de prendre des mesures contre les secteurs clés de l'économie russe. Mais ces sanctions, pour le moment, n'effraient ni les marchés financiers, ni les Russes. Il faut dire que la situation est délicate pour l'UE, dont les intérêts financiers sont largement liés à ceux de la Russie (notamment avec le gaz).


Paris solidaire des États baltes

En déplacement dans les États baltes pour les assurer «de la solidarité de la France» et entre pays membres de l'Otan, Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, a affirmé que la crise ukrainienne et «l'annexion de la Crimée» par la Russie constituent «une menace pour la paix et la sécurité en Europe». Paris a en effet proposé aux États baltes l'envoi, si l'Otan le demande, de quatre avions de combat pour renforcer début mai la relève de la mission de l'Otan chargée de la surveillance de l'espace aérien de ces pays depuis 2004. La France s'est dit aussi pour des missions de surveillance aérienne avec des avions Awacs au-dessus de la Roumanie et de la Pologne, a indiqué M. Le Drian à Tallinn (capitale de l'Estonie). Des mesures pour renforcer la cyberdéfense ont aussi été décidées
http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/22/1845840-ukraine-l-armee-russe-manoeuvre.html

Crimée: le conflit entre dans une phase "militaire" selon l'Ukraine

Mardi, un soldat ukrainien a été tué sur la base militaire de Simféropol. L'Ukraine a autorisé ses soldats à tirer pour se défendre, tandis que l'Occident privilégie l'arme économique.

Des soldats russes posent alors qu'ils bloquent une base militaire ukrainienne, proche de celle de Simféropol (Alexey Kravtsov - AFP)


Citation :

Le conflit qui oppose la Russie à l'Ukraine à propos de la Crimée a connu mardi un tournant majeur. Alors que le Président russe Vladimir Pouine a signé le matin un traité rattachant la Crimée à la Russie, un militaire ukrainien a été tué à Simféropol dans une tentative d'assaut contre son unité.

Une conjonction d'événements qui a fait dire mardi au Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk que le conflit en Crimée passait "de la phase politique à une phase militaire" et cela "à cause du discours de Vladimir Poutine, qui est responsable de toutes ces tensions".


Se rallier ou partir



Alors qu'il faisait une simple ronde de garde, un militaire ukrainien de la base de Simféropol en Crimée a été tué d'une balle dans le coeur. Un milicien pro-russe a lui aussi été tué, tandis que deux autres militaires ont été blessés.

Encerclés, les soldats ukrainiens sont sommés de se rendre par les autorités de Crimée. Considérés désormais comme des forces étrangères, ils doivent se rallier à la tutelle russe ou partir.

De leur côté, les autorités ukrainiennes ont autorisé leurs soldats à tirer pour se défendre. Kiev a également renforcé sa présence militaire tout autour de la Crimée et le long des frontières russes à l'est.



Citation :
L'Occident sanctionne économiquement



Dans le même temps, l'Occident semble paralysé. Si les Ukrainiens parlent de phase "militaire", l'Union européenne et les Etats-Unis -parmi les premiers partenaires économiques de la Russie- ne l'envisagent pas et privilégient les sanctions économiques.

Il n'est pas certain que cela suffise à contraindre Vladimir Poutine. Mardi, il avait déjà déclaré que les Occidentaux s'étaient comportés de manière "irresponsable" dans la crise ukrainienne. Les sanctions sont "inacceptables" et auront des conséquences, a également déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

http://www.bfmtv.com/video/bfmtv/international/tension-monte-entre-lukraine-crimee-19-03-184794/





Revenir en haut Aller en bas
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 26
Localisation : en mission

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Jeu 27 Mar - 14:02

Soldats ukrainiens quittent l'enceinte de leurs unités militaires, de prendre leurs affaires loin. Les nouvelles autorités ukrainiennes promettent que ceux qui restent seront logés, avec leurs familles, dans le territoire de l'Ukraine.

Navire ukrainien "Slavutitch" est bloqué par des navires de la Flotte russe noir. Les troupes russes ont capturé le seul sous-marin ukrainien "Zaporozhye".

Forces aéroportées russes dans l'enceinte d'une unité militaire ukrainien.

Juste un couple de jours il ya des militaires de l'Ukraine essayaient de protéger l'unité militaire Belbek.

Le terrain d'aviation et les avions sont bloqués par les troupes russes, les Ukrainiens sont dans les locaux des services publics.
















Revenir en haut Aller en bas
Air-Forces
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Réputation : 14
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Jeu 27 Mar - 14:23



L'unité militaire de Crimée final est capturé par les Russes

Citation :
L'unité militaire ukrainien finale sur le territoire de Crimée qui a 49 MiG-29 avions en service, a été capturé par les forces russes hier. La base en Belbek tenait son territoire, ne pas avoir le soutien des nouvelles autorités ukrainiennes. Ses effectifs militaires, dont les armes étaient enfermés dans l'arsenal, étaient armés de gourdins et un anti-aérienne mitrailleuse. Après des négociations infructueuses, les portes de l'unité ont été tout simplement détruits par le blindé transport de troupes russe.


Citation :
Le blindé transport de troupes russe essayait de faire adopter le camion debout aux portes .


Soldats russes sur le territoire de la base militaire Belbek.





En plus de soldats de la Direction du renseignement principal la capture de la Belbek a été réalisée par d'autres combattants - de l'organisation inconnue.






Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.
John Fitzgerald Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-corps-armee-al.forumactif.org
yanis
Sergent
Sergent
avatar

Messages : 393
Réputation : 7
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 25
Localisation : quelques part

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Jeu 10 Avr - 19:47

Crimée: tout le matériel de guerre ukrainien sera rendu à Kiev (Moscou)

L'armée ukrainienne retire ses blindés de Crimée



Citation :
Le matériel de guerre ukrainien abandonné en Crimée sera rapatrié totalement d'ici juin 2014 si Kiev met à disposition des plateformes ferroviaires dans les meilleurs délais, a annoncé mercredi le vice-ministre russe de la Défense, le général Dmitri Boulgakov.

"Le ministère russe de la Défense est prêt à achever ce travail d'ici juin 2014. Cependant, ce processus se déroule à un rythme insuffisant, car la partie ukrainienne ne respecte pas le calendrier de mise à disposition du matériel roulant", a déclaré le général Boulgakov.

Pratiquement tous les véhicules chenillés et à roues ont déjà quitté la Crimée. Des négociations sont en cours sur la restitution d'environ 70 navires et d'un parc d'avions.

Selon M. Boulgakov, la Russie a déjà rendu à l'Ukraine plus de 350 unités de matériel de guerre déployé en Crimée.

"Ces armements sont remis dans l'état dans lequel ils ont été abandonnés par les militaires ukrainiens", a précisé le vice-ministre russe de la Défense.

http://fr.ria.ru/defense/20140409/200938708.html


Citation :
Le ministère ukrainien de la Défense a annoncé mercredi que le dernier groupe de fusiliers marins ukrainiens avait quitté la Crimée. Sur la photo: les militaires ukrainiens retirent des blindés de Crimée.



Citation :
Les fusiliers marins, faisant partie de la brigade d'infanterie de marine de Kertch, se trouvent au poste de rassemblement de Nikolaïev, en Ukraine. Sur la photo: les militaires ukrainiens retirent des blindés de Crimée.



Citation :
Selon le ministère ukrainien de la Défense, 2.200 militaires ukrainiens et leurs familles ont quitté la Crimée au 8 avril.



Citation :
militaires ukrainiens retirent des blindés de Crimée.





Citation :
Les blindés ukrainiens destinés à quitter la Crimée.




http://fr.ria.ru/photolents/20140409/200937104_8.html


Ukraine/troupes russes: les photos de l'Otan faites en août 2013 (Moscou)





Citation :
Les photos satellite de l'Otan montrant des troupes russes massées à la frontière ukrainienne ont été faites en août 2013, a annoncé jeudi à RIA Novosti un officier haut placé de l'état-major général des forces armées russes.

"Sur les photos publiées par l'Otan, on voit des troupes de la Région militaire sud en train de participer aux manœuvres tenues l'été dernier, y compris à proximité des frontières ukrainiennes", a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Il commentait ainsi la mise en ligne sur le site de l'Otan de photos satellite censées démontrer que la Russie aurait déployé des effectifs supplémentaires forts de 30.000 à 40.000 hommes le long de sa frontière avec l'Ukraine.

A l'été 2013, l'armée russe a réellement effectué des manœuvres dans la Région militaire sud, y compris des exercices de troupes d'artillerie, ainsi que l'exercice international d'envergure Fraternité d'armes 2013 dont une étape s'est déroulée au mois d'août.


http://fr.ria.ru/world/20140410/200948853.html


Revenir en haut Aller en bas
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 26
Localisation : en mission

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mer 16 Avr - 12:22

Bruits de bottes à la frontière russo-ukrainienne

L’Ukraine est «au bord de la guerre civile», a estimé ,hier, le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, alors que les autorités de Kiev ont déployé des forces armées dans l’est du pays pour faire face aux séparatistes pro-russes

Citation :
La crise russo-ukrainienne risque à tout moment de se transformer en un conflit armé. Kiev a annoncé, lundi, l’envoi «au front» (Lougansk, ndlr) d’un premier bataillon de la Garde nationale pour reprendre les bâtiments publics contrôlés depuis plus d’une semaine par des militants séparatistes pro-russes. Ceux-ci réclament un rattachement à la Russie, ou au minimum une «fédéralisation» de l’Ukraine, pour donner de grands pouvoirs aux régions. Face à la gravité de la crise, Olexandre Tourtchinov, le président ukrainien par intérim, a pour la première fois, lundi, évoqué la possibilité d’organiser un référendum sur les institutions ukrainiennes.

Sa sortie n’a cependant pas réussi à ramener le calme dans la mesure où les contours de ce projet de référendum n’ont toutefois pas été définis. Et les pro-Russes craignent qu’il ne s’agisse là que d’une manœuvre destinée à les neutraliser. Le bataillon envoyé par Kiev à l’est de l’Ukraine, dont la création a été approuvée en mars après l’annexion de la péninsule ukrainienne de la Crimée à la Russie et qui compterait jusqu’à 60 000 hommes, est formé de volontaires ayant fait partie des unités d’autodéfense du Maïdan, haut lieu de la contestation dans le centre de Kiev. Lougansk fait parti du bassin minier de Donbass en proie depuis plusieurs jours à des troubles armés.

Des séparatistes pro-russes y tiennent, depuis le 6 avril, le siège local des services spéciaux (SBU). Ils sont repassés à l’offensive lundi dans l’est de l’Ukraine, demandant l’aide du président russe, Vladimir Poutine, face au gouvernement pro-européen de Kiev. Le gouvernement russe a, de son côté, massé près 40 000 soldats le long de sa frontière avec l’Ukraine pour parer à toute éventualité. Le président russe s’est engagé depuis longtemps à assurer «à tout prix» la sécurité des populations russophones de l’ex-URSS. Kiev a ainsi dénoncé encore hier les «projets brutaux» de son voisin russe pour la déstabiliser.

Les séparatistes pro-russes qui ne déposeront pas les armes seront «liquidés», a prévenu à partir de l’est de l’Ukraine le général Valeri Kroutov, n°2 des services spéciaux ukrainiens (SBU), qui commande l’opération «antiterroriste». Le général Valeri Kroutov a affirmé en outre que les hommes en armes non identifiés qui avaient pris le contrôle de villes ou de bâtiments publics étaient des «troupes spéciales du GRU (renseignement militaire russe, ndlr) qui ont une grande expérience des conflits».

Les avertissements de Moscou

De l’autre côté, la Russie maintient la pression à 24 heures des pourparlers à quatre — Ukraine/Russie/Etats-Unis/Union européenne — prévus demain à Genève, les premières négociations internationales depuis le début de crise. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a ainsi prévenu hier que tout ordre «criminel» de Kiev «d’envoyer les chars» ferait capoter ce dialogue. L’annonce, lundi soir par le Kremlin, que Vladimir Poutine recevait de «nombreuses demandes» d’aide des régions de l’Est ukrainien et suivait la situation avec «beaucoup d’inquiétude», avait déjà renforcé les craintes d’une intervention russe. Kiev et les Occidentaux voient par ailleurs la main de Moscou derrière les récents soulèvements.

Le président Obama a ainsi demandé lundi à son homologue russe au téléphone «d’user de son influence» pour convaincre les insurgés de «déposer les armes». M. Poutine a répliqué en qualifiant les accusations d’ingérence russe de «conjectures» reposant «sur des informations infondées». Dans le même temps, Washington a dû reconnaître lundi une visite du patron de la CIA à Kiev, après des protestations indignées de Moscou. Mais fondamentalement, dans cette région, les Européens et les Américains, en dehors peut-être de produire des discours véhéments, n’ont pas réellement les moyens d’imposer leurs desiderata aux Russes. Moscou dispose de beaucoup plus de leviers pour influencer l’Ukraine.

La Russie a placé depuis longtemps l’Ukraine au cœur de ses priorités. Poutine ne lâchera vraisemblablement pas le morceau, quoi qu’il lui en coûte. Washington et l’Union européenne ont aussi très bien compris que rien ne pourra se faire sans lui. C’est ce qui explique d’ailleurs le désarroi de Kiev.
http://www.elwatan.com//international/bruits-de-bottes-a-la-frontiere-russo-ukrainienne-16-04-2014-253425_112.php





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mer 16 Avr - 21:26

Revenir en haut Aller en bas
Air-Forces
Admin
Admin
avatar

Messages : 413
Réputation : 14
Date d'inscription : 21/01/2014
Age : 25
Localisation : France

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Mer 16 Avr - 21:51

vraiment surarmé ce soldats,
espérons que se conflit ne fasse pas un deuxième mur de Berlin Question 



Ne demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous. Demandez ce que vous pouvez faire pour votre pays.
John Fitzgerald Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-corps-armee-al.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Ven 18 Avr - 18:53

Ces "séparatistes" sont des soldats Russes.

A gauche,la même photo du soldat plus haut,a droite une photo tiré d'un reportage sur les FS du FSB,ils ont le même casque...





De plus on peu revoir un commandent (il me semble..) des Spetsnaz,on l'avait aperçu aussi lors de la guerre d’Ossétie du sud,qui opposa la Russie à la Géorgie..



On peux le voir ici aussi.. (en Ukraine)

Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Ven 18 Avr - 19:57

Moscou défend son droit de déployer les troupes à la frontière ukrainienne

Les véhicules militaires à la frontière avec l'Ukraine



Citation :
La Russie a le droit de déployer ses troupes à la frontière avec l'Ukraine où un coup d'Etat a eu lieu en février, a déclaré vendredi à Moscou le porte-parole du président russe Dmitri Peskov.

"Nos troupes se trouvent dans plusieurs régions. Il y a notamment des troupes près de la frontière ukrainienne. Certaines unités y sont cantonnées en permanence, d'autres y ont été envoyées en réaction aux événements en Ukraine, un pays où un coup d'Etat militaire vient de se produire", a indiqué M.Peskov à la chaîne de télévision Rossia 1.

Dans ce contexte, "n'importe quel pays prendrait des mesures de prévention spéciales pour garantir sa sécurité. Il ne faut pas oublier que la Russie est un Etat souverain qui a le droit de déployer ses troupes où il veut sur son territoire", a noté le porte-parole du président.
http://fr.ria.ru/world/20140418/201011388.html







Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Ven 25 Avr - 19:49



Armée russe dans un champ, à cinq miles de l'Ukraine

Deux vidéos ont été posté aujourd'hui de l'armée russe à quelques miles de la frontière ukrainienne. Une vidéo de plus à l'intérieur de l'armée en mouvement sur ​​la route dans la région à côté de l'Ukraine.

















Revenir en haut Aller en bas
MOMO
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 400
Réputation : 7
Date d'inscription : 25/01/2014
Age : 37
Localisation : partout

MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Jeu 1 Mai - 20:03

Ukraine: Moscou met Kiev en garde contre un assaut dans l'Est

Citation :
Une opération militaire dans les régions du sud-est de l'Ukraine pourrait entraîner des conséquences "catastrophiques", a averti le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé jeudi.

Moscou exprime ses préoccupations face aux récents rapports des médias selon lesquels les autorités ukrainiennes envisageaient de lancer un assaut général contre les positions des partisans de la fédéralisation dans le sud-est du pays.

"Si le "gouvernement ukrainien" actuel procède à des actes tellement agressifs et irresponsables, cela aura des conséquences catastrophiques", lit-on sur le site officiel du ministère russe.

"Nous exhortons Kiev, ainsi que les Etats-Unis et l'Union européenne qui ont signé les accords de Genève, à ne pas commettre d'erreurs criminelles et à évaluer sobrement la gravité des conséquences possibles d'un recours à la force contre le peuple ukrainien", a déclaré le ministère.

Plus tôt dans la journée, une source au sein de l'état-major interarmées ukrainien a fait savoir à RIA Novosti que les autorités de Kiev avaient fixé au 2 mai le début d'un assaut général contre les postes de contrôle et les bâtiments occupés par les protestataires dans le sud-est de l'Ukraine.

Le 17 avril, les représentants de la Russie, des Etats-Unis, de l'Union européenne et de l'Ukraine ont adopté à Genève un document sur la crise ukrainienne, appelant les belligérants à renoncer à la violence, à l'extrémisme et à la provocation, à désarmer les groupuscules clandestins, à libérer les bâtiments occupés illégitimement et à entamer un dialogue national sur la réforme constitutionnelle.
http://fr.ria.ru/world/20140501/201117417.html





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   Dim 11 Mai - 16:46

D'après le journal Allemand "Bild am Sonntag," il y aurait plus de 400 mercenaires d'Academi (Anciennement Blackwater) en Ukraine qui opèrent aux côtés des forces Ukrainiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ukraine : une nouvelle guerre de Crimée ?
» Guerre de Crimée
» La Nouvelle guerre des boutons
» Nouvelle guerre mondiale : Tarantino
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
corps d'armée Algérienne :: (Histoires Militaire et Conflits)  :: (les crises et conflits Militaire)-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: