corps d'armée Algérienne
Bienvenue sur le forum corps d'Armée Algérienne DZ.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.la présentation reste de rigueur Merci.

corps d'armée Algérienne

Forces -Armée - Algérienne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
présentation Obligatoire sur le forum la presentation doit se faire en même temps que l'inscription.
merci de vous rendre: http://forum-corps-armee-al.forumactif.org/t4-presentation
le non respect de cette formalité sera banni dans les heures qui suive
Merci de votre présence sur le forum.


Partagez | 
 

 armée canadienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: armée canadienne   Jeu 24 Avr - 19:51

. Plus de 250 soldats du 39e Groupe-brigade du Canada sont arrivés à la zone d'entraînement de Chilcotin près de Williams Lake, en Colombie-Britannique, le samedi Août 24th 2013 Exercice Cougar Defender 2013 met l'accent sur ​​les compétences fondamentales de combat - tir, le mouvement et les communications. L'exercice met l'accent sur l'offensive bataille Standard Task (BTS) soldat et les compétences de leadership à la section et du peloton niveaux dans un environnement austère et difficile.

39 régiments blindés de la CBG ont joué le rôle de forces opposées lors de l'exercice Cougar Defender 2013. Environ 24 soldats blindés ont été chargés de fournir la résistance contre les soldats «A» de la Société au cours de combat scénarios de combat.




Revenir en haut Aller en bas
D.S.I
Moderateur
Moderateur
avatar

Messages : 423
Réputation : 5
Date d'inscription : 23/01/2014
Age : 29
Localisation : france

MessageSujet: Re: armée canadienne   Jeu 24 Avr - 22:09

belle coopération entre les deux pays ,
l'aviation n'était pas invité a cette Exercice Cougar ?




Revenir en haut Aller en bas
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 26
Localisation : en mission

MessageSujet: Re: armée canadienne   Mer 2 Juil - 18:26

Les CH-47F canadiens au complet !







Citation :
Rideley Canton, Boeing a livré le 15ème et dernier hélicoptère CH-47F «Chinook» à la Royal Canadian Air Force (RCAF) lors d’une cérémonie. Cet hélicoptère rejoindra l’escadron 450 de la RCAF basé sur la base aérienne de la réserve indienne de Petawawa.



Le gouvernement du Canada avait signé un contrat avec Boeing pour la livraison de 15 hélicoptères de transport lourd et de soutien CH-47F en juin 2009. Les livraisons ont débutés en 2013.

Les exigences opérationnelles spécifiques des «Chinook» canadiens pour appuyer la Stratégie de défense sont :
•circuler dans de vastes régions du territoire canadien, notamment l’Arctique, sans dépendre des caches à carburant, qui étaient auparavant disponibles, mais qui sont maintenant moins acceptables d’un point de vue environnemental;
•fonctionner de manière fiable dans des régions éloignées et isolées avec de l’équipement de soutien technique de base;
•opérer dans des conditions menaçantes où on pourrait s’attendre à la présence d’ennemis potentiels et de risques environnementaux.

Par conséquent, les CH-147F «Chinook» canadiens sont équipés de réservoirs de carburant à longue portée, d’un système électrique modernisé et de matériel de surviabilité des aéronefs sous forme de contremesures accrues d’autodéfense, d’aides visuelles à la navigation et de systèmes d’avionique de pointe. Ces capacités feront en sorte que le 450e Escadron sera capable de participer à des opérations dans l’ensemble du vaste territoire du Canada et à des opérations de combat à l’étranger.
En ce qui concerne les capacités de l’ARC, le personnel du 450e Escadron sera formé afin d’optimiser l’emploi, la maintenance et le soutien de ses propres CH-147F Chinook et d’être intégré à des opérations conjointes auxquelles participent d’autres unités de la 1re Escadre et d’autres capacités aériennes et aérospatiales de l’ARC.

Le CH-147F possède déjà d’impressionnantes capacités en soi, mais dans de nombreux scénarios, sa pertinence et son impact sur les effets généraux de la puissance aérienne ne seront atteints que dans le cadre d’un travail d’équipe avec d’autres ressources. Avec l’ajout du Chinook, l’entreprise d’aviation tactique canadienne continuera à jouer son rôle d’intégration au sein de l’Armée canadienne pour fournir une capacité aérienne de mobilité, de reconnaissance et de puissance de tir.
http://psk.blog.24heures.ch/





Revenir en haut Aller en bas
Ninja
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 543
Réputation : 11
Date d'inscription : 24/01/2014
Age : 29
Localisation : ici

MessageSujet: Re: armée canadienne   Ven 4 Juil - 19:29

Citation :


Son Excellence le très honorable David Johnston, gouverneur général et commandant en chef du Canada, a présidé une cérémonie d’investiture de l’Ordre du mérite militaire à Rideau Hall, le vendredi 20 juin 2014. Le gouverneur général a remis cette distinction à trois Commandeurs, 13 Officiers et 34 Membres.

Parmi les récipiendaires ont été plusieurs membres de l’Aviation royale canadienne.

Créé en 1972, l’Ordre a pour but de souligner le service méritoire et le dévouement des membres des Forces armées canadiennes. Pour leur dévouement exemplaire envers le Canada, ils sont reçus dans l'Ordre selon trois grades : Commandeur (C.M.M.), Officier (O.M.M.) et Membre (M.M.M.).

RÉCIPIENDAIRES DE L’ORDRE DU MÉRITE MILITAIRE

(Veuillez noter que l’information contenue en bas indique le grade et le lieu d’affectation des membres au moment de leur mise en candidature.)

Commandeurs

Le major-général Stephen Bowes, C.M.M., C.S.M., M.S.M., C.D.
Quartier général du Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne, Kingston (Ontario)

Le contre-amiral David Gardam, C.M.M., C.D.
Bureau du Sous-ministre adjoint (Politiques), Ottawa (Ontario)

Le contre-amiral Ronald Lloyd, C.M.M., C.D.
Chef du Développement des Forces, Ottawa (Ontario)

Officiers

Le capitaine de vaisseau Robert Auchterlonie, O.M.M., C.D.
Base des Forces canadiennes Esquimalt, Victoria (Colombie-Britannique)

Le lieutenant-colonel Kenneth Butterworth, O.M.M., M.S.M., C.D.
Quartier général du Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre, Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le lieutenant-colonel Robert Delaney, O.M.M., C.D.
Quartier général du Groupe de la Police militaire des Forces canadiennes, Ottawa (Ontario)

Le capitaine de frégate Wayne DiPersio, O.M.M., C.D.
Unité de soutien du personnel, Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le colonel Christian Drouin, O.M.M., C.S.M., C.D.
Collège des Forces canadiennes, Toronto (Ontario)

Le colonel Stéphane Lafaut, O.M.M., C.S.M., C.D.
Quartier général et Escadron des transmissions du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada, Courcelette (Québec)

Le major Robert MacKay, O.M.M., C.D.
Détachement Gagetown, Unité régionale de soutien aux cadets (Atlantique), Oromocto (Nouveau-Brunswick)

Le brigadier-général Karl McQuillan, O.M.M., C.D.
Bureau du Chef d’état-major de l’Armée, Ottawa (Ontario)

Le brigadier-général Matthew Overton, O.M.M., C.D.
Bureau du Chef du personnel militaire, Ottawa (Ontario)

Le lieutenant-colonel Louis-Henri Rémillard, O.M.M., C.D.
3e Escadre, Alouette (Québec)

Le lieutenant-colonel Harjit Sajjan, O.M.M., M.S.M., C.D.
The British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own), Vancouver (Colombie-Britannique)

Le colonel Kristiana Stevens, O.M.M., C.D.
Quartier général du Groupe des Services de santé des Forces canadiennes, Ottawa (Ontario)

Le colonel Carl Turenne, O.M.M., C.S.M., C.D.
Base de soutien de la 3e Division canadienne Edmonton, Edmonton (Alberta)

Membres

Le premier maître de 1re classe Pierre Auger, M.M.M., C.D.
Bureau du Juge-avocat général, Ottawa (Ontario)

L’adjudant-maître Rock Boucher, M.M.M., C.D.
Escadron des transmissions du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada, Oromocto (Nouveau-Brunswick)

Le maître de 1re classe Darcy Burd, M.M.M., C.D.
Navire canadien de Sa Majesté Toronto, Halifax (Nouvelle-Écosse)

L’adjudant-maître Alain Caron, M.M.M., C.D.
5e Bataillon des services, Courcelette (Québec)

L’adjudant-chef Gorden Cavanagh, M.M.M., C.D.
3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, Edmonton (Alberta)

Le sergent Félix-Alexandre Charette, M.M.M.
Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians), Edmonton (Alberta)

L’adjudant-chef William Crabb, M.M.M., M.S.M., C.D.
Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians), Edmonton (Alberta)

L’adjudant-chef Gordon Crossley, M.M.M., C.D.
Quartier général du Secteur de l’Ouest de la Force terrestre, Edmonton (Alberta)

Le premier maître de 2e classe Thomas Curley, M.M.M., C.D.
Navire Canadien de Sa Majesté Discovery, Vancouver (Colombie-Britannique)

Le capitaine Kirk Darch, M.M.M., C.D.
33e Régiment du génie de combat, Ottawa (Ontario)

L’adjudant Donald Farr, M.M.M., C.D.
Base des Forces canadiennes/Unité de soutien de secteur Edmonton, Edmonton (Alberta)

L’adjudant-maître Darryl Foster, M.M.M., C.D.
8e Escadre, Astra (Ontario)

L’adjudant-maître Brent Gittens, M.M.M., C.D.
Quartier général du Secteur de l’Atlantique de la Force terrestre, Halifax (Nouvelle-Écosse)

Le capitaine Theresa Green, M.M.M., C.D.
Quartier général de la 3e Division canadienne, Edmonton (Alberta)

Le maître de 2e classe Martin Harrisson, M.M.M., C.D.
Navire canadien de Sa Majesté Iroquois, Halifax (Nouvelle-Écosse)

L’adjudant Éric Henry, M.M.M., C.D.
3e Escadron de maintenance (Air), Alouette (Québec)

L’adjudant-chef René Kiens, M.M.M., M.S.M., C.D.
1er Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, Edmonton (Alberta)

L’adjudant-maître Carl Kletke, M.M.M., C.D.
33e Régiment du génie de combat, Ottawa (Ontario)

L’adjudant-chef Pierre Lefebvre, M.M.M., C.D.
Les Fusiliers de Sherbrooke, Sherbrooke (Québec)

Le capitaine Yves Lesieur, M.M.M., C.D.
Direction - Histoire et patrimoine, Ottawa (Ontario)

L’adjudant-maître Michael Lever, M.M.M., C.D.
Direction - Distinctions honorifiques et reconnaissance, Ottawa (Ontario)

L’enseigne de vaisseau de 1re classe Murray McKnight, M.M.M., C.D.
Navire canadien de Sa Majesté Preserver, Halifax (Nouvelle-Écosse)

L’adjudant-maître Keith Mitchell, C.V., M.M.M., M.S.M., C.D.
14e Escadre, Greenwood (Nouvelle-Écosse)

L’adjudant-maître Daniel Parenteau, M.M.M., C.D.
Direction - Histoire et patrimoine, Ottawa (Ontario)

Le major Mario Pelletier, M.M.M., C.D.
2e Bataillon, Royal 22e Régiment, Québec (Québec)

Le major Sylvain Rhéaume, M.M.M., C.D.
Quartier général de la 2e Division canadienne, Montréal (Québec)

L’adjudant Gerald Shaw, M.M.M., C.D.
3e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, Edmonton (Alberta)

L’adjudant Marlene Shillingford, M.M.M., C.D.
Élément canadien - Force aéroportée de détection lointaine de l’OTAN, Geilenkirchen (Allemagne)

L’adjudant-maître Leigh Taylor, M.M.M., C.D.
Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians), Edmonton (Alberta)

L’adjudant-maître Louise Toussaint-Langlois, M.M.M., C.D.
Bureau du Vice-chef d’état-major de la Défense, Ottawa (Ontario)

Le premier maître de 1re classe Michel Vigneault, M.M.M., C.D.
Navire canadien de Sa Majesté Montréal, Halifax (Nouvelle-Écosse)

L’adjudant-chef Christopher Waugh, M.M.M., C.D.
2e Bataillon, Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, Shilo (Manitoba)

L’adjudant-chef Helen Wheeler, M.M.M., C.D.
4e Escadre, Cold Lake (Alberta)

Le sergent Timothy Woznow, M.M.M., C.D.
442e Escadron de transport et de sauvetage, Lazo (Colombie-Britannique)

L’ORDRE DU MÉRITE MILITAIRE

L’Ordre du mérite militaire reconnaît les services exceptionnels de Canadiens et Canadiennes qui, dans l’exercice de leurs fonctions au sein des Forces armées régulières et de réserve, ont fait preuve d'un dévouement et d'une assiduité bien au-delà de ce que le devoir leur commandait. Pour leur dévouement exemplaire envers le Canada, ils sont reçus dans l'Ordre du mérite militaire selon trois grades :

Le grade de Commandeur (initiales honorifiques : C.M.M.) reconnaît des services méritoires exceptionnels rendus dans l'exercice de fonctions d'un niveau de responsabilité élevé.

Le grade d’Officier (initiales honorifiques : O.M.M.) reconnaît des services méritoires exceptionnels rendus dans l'exercice de fonctions comportant des responsabilités.

Le grade de Membre (initiales honorifiques : M.M.M.) reconnaît des services exceptionnels ou rendement exceptionnel dans l'exercice de leurs fonctions.

Admissibilité et candidatures

Un commandant ou un comité consultatif militaire (pour le grade de colonel et les grades supérieurs) recommande au chef d’état-major de la Défense les noms de militaires actifs des Forces armées canadiennes (régulières et Réserve) jugés admissibles. Le chef d’état-major de la Défense soumet ensuite ces noms au gouverneur général pour son approbation.

Le nombre de nominations par année ne doit pas dépasser un dixième d’un pour cent du nombre moyen de personnes qui étaient membres des Forces armées canadiennes au cours de l’année précédente. En 2009, par exemple, 111 personnes avaient été nommées dans l’Ordre. Il n’y a pas de nominations à titre posthume.

Les récipiendaires peuvent être promus au sein de l’Ordre. Ils doivent alors échanger leur insigne pour celui qui correspond à leur nouveau niveau, étant donné qu’aucun membre ne peut détenir plus d’une nomination à la fois.

La constitution de l’Ordre permet aux membres des forces armées d’autres pays d’être nommés à titre de Commandeur, d’Officier ou de Membre honoraire. Ces nominations permettent de souligner le service méritoire exceptionnel rendu au Canada ou aux Forces armées canadiennes dans l’exercice de tâches militaires


Citation :
Flotte d’hélicoptères CH-147F Chinook complète pour l’Aviation royale canadienne

Le 15e et dernier hélicoptère CH-147F Chinook du Canada est arrivé aujourd’hui au 450e Escadron tactique d’hélicoptères de l’Aviation royale canadienne.

Le ministre de la Défense nationale, M. Rob Nicholson, et le commandant adjoint de l’Aviation royale canadienne, le major-général Richard Foster, ainsi que le commandant de l’Escadron, le lieutenant-colonel Chris McKenna, ont souhaité la bienvenue au Chinook lors de la cérémonie présentée au nouvel hangar de l’Escadron à la Base des Forces canadiennes Petawawa, en Ontario.

« L’hélicoptère Chinook canadien de modèle F – conçu spécialement pour les exigences opérationnelles et environnementales uniques au Canada – offrira une mobilité et une souplesse plus grandes à l’Aviation royale canadienne, alors qu’il protègera les Canadiens et leurs intérêts au pays et à l’étranger », mentionne le ministre Nicholson.

Le Canada a officiellement accepté le dernier Chinook à l’usine de Boeing de Ridley Park, en Pennsylvanie, le 30 juin 2014.

« Ce programme d’aéronef était très complexe. Toutefois, le partenariat et la collaboration entre Boeing, le client canadien et nos partenaires de l’industrie ont permis de livrer les 15 aéronefs selon le calendrier prévu ou à l’avance », indique M. Steve Parker, vice-président des programmes Cargo Helicopters et gestionnaire de programme H-47 (Boeing).

« Le Projet des hélicoptères de transport moyen à lourd contribue de façon exemplaire à la Stratégie de défense Le Canada d’abord », a déclaré le colonel Andrew Fleming, gestionnaire du programme pour le projet. « Les efforts combinés du gouvernement du Canada, de Boeing et de tous les partenaires qui ont contribué à la livraison de cette nouvelle capacité, dans le respect des délais et du budget, serviront de modèle dans le cadre d’autres acquisitions de la défense canadienne ».

Le CH-147F Chinook est un hélicoptère de transport moyen à lourd (HELTML) avancé à missions multiples. Il est principalement utilisé pour transporter de l’équipement et du personnel pendant les opérations au pays et à l’étranger. Il peut aussi intervenir en cas de situations d’urgence humanitaire telles que les incendies, les inondations et les séismes.

La flotte entière des 15 CH-147F Chinook du Canada a été livrée au cours d’une seule année


Citation :
La 8e Escadre Trenton célèbre le 90e anniversaire de l’ARC en grand

Le 31 mai 2014, la 8e Escadre Trenton, en Ontario, a célébré le 90e anniversaire de l’ARC en tenant une journée portes ouvertes et un spectacle aérien.

La journée a commencé à 9 h par un défilé militaire à partir des bureaux municipaux de la Ville de Quinte West jusqu’au monument commémoratif du rapatriement d’Afghanistan, qui est situé tout près de la 8e Escadre.

Cette année, le spectacle aérien, qui s’est déroulé en après-midi, mettait en vedette un CC-130J Super Hercules ainsi qu’un CH-146 Griffon et un CC-130H Hercules. Ces deux derniers appareils, qui appartiennent au 424e Escadron de transport et de sauvetage de la 8e Escadre, ont exécuté une démonstration de recherche et sauvetage pendant le spectacle. On a également pu voir l’avion d’entraînement CT-155 Hawk ainsi qu’un Harvard Mark IV et un Mustang Mark IV des Ailes d’époque du Canada, une organisation située à Gatineau (Québec).

Au sol, divers appareils de l’ARC étaient exposés, dont des aéronefs d’entraînement comme le CT-156 Harvard II ou des aéronefs spécialisés comme le ravitailleur CC-150T Polaris ou l’avion de transport lourd CC-177 Globemaster III. Un chasseur CF-18 Hornet, un avion de transport CC-144 Challenger, un King Air B200, un avion de transport CC-130 Hercules et un hélicoptère CH-146 Griffon complétaient l’exposition statique.


Station Brize Norton de la RAF: à la recherche d’anecdotes

Citation :
pendant la Deuxième Guerre mondiale ou la guerre froide, ou même plus tôt dans l’histoire de la station?

Faisiez‑vous partie de la United States Air Force, de la Royal Australian Air Force, de l’Aviation royale canadienne, de la Royal New Zealand Air Force ou d’un autre service du Commonwealth? Étiez‑vous stationné à Brize Norton dans le cadre d’un programme d’échange?

Si c’est le cas, avez‑vous des histoires, des anecdotes ou des photos de votre passage que vous aimeriez partager? (Cet appel s’adresse également aux familles de ceux qui y ont servi.)

La station Brize Norton de la RAF cherche à recueillir des souvenirs et des expériences ainsi que des photos, s’il y en a, afin d’étayer de preuves documentaires les dossiers historiques de la station. Si la réponse est enthousiaste, nous aimerions également présenter ces renseignements sur le site Web de la station ou sa page Facebook, entre autres, afin de les faire connaître.

Si vous souhaitez rendre public votre matériel, y compris les photos, veuillez nous en donner la permission par écrit dans votre correspondance.

Sachez qu’aucune histoire ou anecdote n’est insignifiante tant qu’elle est informative. Alors, faites‑nous parvenir les renseignements à votre disposition.

Veuillez communiquer avec nous à l’adresse courriel suivante : BZN‑MCO‑Group@mod.uk. Nous attendons vos nouvelles avec impatience.

L’histoire de la station Brize Norton de la RAF en bref

Tiré du site Web de la RAF Brize Norton

L’ouverture officielle de la station Brize Norton de la Royal Air Force (RAF) a eu lieu le 13 août 1937. Divers types d’entraînement en vol se sont déroulés à la station jusqu’en 1942, année où elle est devenue la base d’attache de la Heavy Glider Conversion Unit.

En 1944, la station a servi comme base des opérations de parachutisme et de planeurs, notamment l’invasion de la Normandie le jour J et l’atterrissage de forces aéroportées à Arnhem, ainsi que pour le largage de militaires et de matériel de ravitaillement destiné aux mouvements de résistance européens.

En 1951, au cours de la Guerre froide, les États‑Unis (USAF) ont accepté de prendre le contrôle de la station Brize Norton de la RAF, prolongeant ses pistes et y hébergeant leurs bombardiers. En 1965, la RAF a repris le contrôle de la station et une augmentation continue de l’effectif et du nombre d’installations a fait de la station Brize Norton une base de transport aérien stratégique pour la RAF.

En 1982, de nombreux membres de la station ont participé au déploiement dans le cadre du conflit des îles Falkland et, neuf ans plus tard, dans le cadre de la guerre du Golfe de 1991. En 1993, la Station Brize Norton est devenue le centre des opérations de ravitaillement en vol de la RAF. Au fil des années, la station a entretenu ses relations avec l’USAF, accueillant plusieurs de ses grands ravitailleurs dans le cadre de déploiements et, dernièrement, assurant un déploiement opérationnel d’envergure dans le cadre de la campagne aérienne au Kosovo.

Depuis les incidents tragiques du 11 septembre 2011, la station joue un rôle prépondérant dans la campagne de lutte contre le terrorisme en assurant le soutien d’opérations en Afghanistan et en Iraq. Aujourd’hui, elle bourdonne d’activité, puisqu’elle héberge la flotte de ravitaillement en vol de la RAF dans sa totalité ainsi que des flottes de transport aérien stratégique. À l’avenir, comme cela a déjà été le cas, la station Brize Norton de la RAF continuera de jouer un rôle sur la scène internationale, assurant le soutien et fournissant de l’aide là où le besoin se fait sentir.


http://www.rcaf-arc.forces.gc.ca/fr/index.page



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: armée canadienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
armée canadienne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée Canadienne
» armée canadienne
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée
» L'armée Normande !
» 2 décembre : Nocturne au Musée de l'armée à Bruxelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
corps d'armée Algérienne ::  Forces- Étrangères-Army  :: Europe-Amérique du Nord,-
Sauter vers: