corps d'armée Algérienne
Bienvenue sur le forum corps d'Armée Algérienne DZ.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.la présentation reste de rigueur Merci.

corps d'armée Algérienne

Forces -Armée - Algérienne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
présentation Obligatoire sur le forum la presentation doit se faire en même temps que l'inscription.
merci de vous rendre: http://forum-corps-armee-al.forumactif.org/t4-presentation
le non respect de cette formalité sera banni dans les heures qui suive
Merci de votre présence sur le forum.


Partagez | 
 

 Actualités Égyptiennes (Economiques,Politiques et Militaires)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Actualités Égyptiennes (Economiques,Politiques et Militaires)   Ven 24 Jan - 20:55

L'Arabie saoudite soutient le pouvoir égyptien face au "terrorisme" (roi)


Citation :
Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a déclaré vendredi, dans un message à la télévision, son ferme appui aux autorités égyptiennes dans leur lutte contre le "terrorisme".

Le souverain saoudien a également dénoncé les "ingérences étrangères" dans les affaires égyptiennes et condamné tous ceux qui sapent "la stabilité de ce pays" meurtri par des violences entre partisans du président islamiste déchu et forces de sécurité. Il a réaffirmé le droit légitime de l'Egypte de "s'opposer à tous ceux qui lui portent atteinte".

Le roi Abdallah d'Arabie saoudite a été le premier dirigeant étranger à féliciter le président par intérim Adly Mansour nommé le 3 juillet par l'armée, qui avait auparavant destitué l'islamiste Mohamed Morsi.

La dispersion des pro-Morsi mercredi au Caire a entraîné des heurts meurtriers qui se sont ensuite propagés à d'autres régions du pays. Les pro-Morsi affirment que les forces de l'ordre ont fait usage d'armes à feu. De leur côté, la police et l'armée en accusent les protestataires.

L'état d'urgence a été décrété pour un mois dans l'ensemble du pays et le couvre-feu instauré dans onze des 27 provinces égyptiennes. Le dernier bilan officiel fait état de 638 morts et de près de 4.000 blessés dans les heurts.

De nombreux pays occidentaux ont condamné ce bain de sang, et les 15 pays membres du Conseil de sécurité de l'Onu ont appelé jeudi soir les différentes parties en Egypte à faire preuve d'un maximum de retenue.

Les manifestations se sont poursuivies le 16 août dans le cadre d'un "vendredi de la colère".
http://fr.rian.ru/world/20130816/199030904.html

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Égyptiennes (Economiques,Politiques et Militaires)   Ven 24 Jan - 21:02

six morts dans quatre attentats visant la police au Caire

Citation :
Un attentat à la voiture piégée a visé le siège de la police du Caire, premier d'une série de quatre attentats ayant fait six morts dans la capitale égyptienne vendredi, à la veille du troisième anniversaire de la révolte ayant chassé Hosni Moubarak du pouvoir.

Les attentats visant les forces de l'ordre se sont multipliés depuis que l'armée a destitué le 3 juillet l'islamiste Mohamed Morsi, seul président jamais élu démocratiquement en Egypte, et réprime dans le sang ses partisans.

Les caméras de surveillance d'un bâtiment adjacent à la Direction de la police ont montré un pick-up garé devant le bâtiment avant d'exploser dans un épais nuage de fumée. Quelques minutes avant l'explosion, le conducteur descend du pick-up et rejoint une autre voiture. Plus tard, deux policiers inspectent le véhicule avant de retourner dans l'enceinte du bâtiment.

Le ministère de l'Intérieur, qui avait auparavant accusé un kamikaze d'avoir perpétré l'attaque, a confirmé l'authenticité de cette vidéo à l'AFP, ajoutant que les policiers étaient rentrés donner l'alarme.

Sur place, l'explosion a creusé un profond cratère, dévasté la façade du siège de la police et détruit plusieurs pièces du Musée des Arts islamiques voisin. Quatre personnes ont été tuées et des dizaines blessées.

Trois heures plus tard, une bombe de plus faible puissance a explosé au passage d'une voiture de police, tuant un policier. Puis une autre n'a provoqué que des dégâts matériels devant un commissariat sur la grande avenue menant aux pyramides de Guizeh au Caire, où un quatrième engin a tué en fin d'après-midi une personne et blessé quatre policiers.

La présidence a promis de "venger les martyrs", prévenant que "quiconque a planifié, participé, financé ou incité (à commettre ces attentats) sera puni par le pire des châtiments".

Le gouvernement mis en place par le chef de l'armée et homme fort du pays, le général Abdel Fattah al-Sissi, réprime depuis sept mois toute manifestation des partisans de M. Morsi. Plus de 1.000 ont été tués et des milliers emprisonnés, majoritairement des Frères musulmans, l'influente confrérie de M. Morsi qui a remporté toutes les élections depuis la chute de Moubarak.

Dans le même temps, des dizaines de policiers et de soldats ont été tués dans des attentats revendiqués pour la plupart par un groupe s'inspirant d'Al-Qaïda, Ansar Beit al-Maqdess, en représailles selon lui au "massacre" des pro-Morsi.

Le gouvernement, lui, attribue ces attentats aux Frères musulmans, décrétés "organisation terroriste". Vendredi, ils ont condamné les violences au Caire et réaffirmé leur "volonté de lutter pacifiquement contre le coup d'Etat".

"Le premier attentat (...) porte la marque d'Ansar Beit al-Maqdess", estime David Barnett, spécialiste des mouvements islamistes en Egypte au sein de l'institut Foundation for the Defence of Democracies. "Les trois suivants peuvent être le fait d'autres acteurs essayant de tirer avantage de la situation", explique-t-il à l'AFP.

Journée lourde de périls

L'Union européenne a condamné ces attentats, appelant à la poursuite d'un processus pacifique démocratique alors que l'Egypte s'apprête à célébrer samedi le troisième anniversaire de la "révolution du 25-Janvier", lancée en 2011 dans le tumulte du Printemps arabe.

A la veille de cette journée lourde de périls, policiers et soldats se déployaient massivement dans le centre du Caire.

Les pro-Morsi appellent à manifester durant 18 jours -- la durée du mouvement populaire qui a mis fin, le 11 février 2011, à trois décennies de pouvoir absolu de Moubarak. Mais le ministre de l'Intérieur a prévenu qu'il riposterait avec "fermeté" à toute tentative "des Frères musulmans de saboter les cérémonies", et appelé les Egyptiens à descendre massivement dans la rue pour célébrer le 25-Janvier et soutenir le gouvernement.

Dès vendredi, 12 personnes ont été tuées dans des manifestations pro-Morsi à travers le pays et une centaine de manifestants arrêtés.

Peu après l'attentat contre la direction de la police, au milieu des décombres, des dizaines d'habitants conspuaient les Frères musulmans, brandissant des portrait du général Sissi, également vice-Premier ministre, qui ne cache guère ses intentions de se présenter à l'élection présidentielle, promise pour 2014.

Après le départ de Moubarak, l'armée avait déjà pris les rênes du pouvoir, avant de les remettre à M. Morsi élu en juin 2012. Un an plus tard, des millions d'Egyptiens manifestaient pour réclamer son départ, et l'armée destituait Morsi.

Depuis, Sissi et le gouvernement sont très populaires , les Egyptiens souhaitant majoritairement en finir avec trois années de "chaos". Mais certains intellectuels et figures de la révolte de 2011 redoutent un retour à la repression comme sous Moubarak.

Jeudi, Amnesty International a dénoncé les "atteintes sans précédent" aux droits de l'Homme par les autorités et une "trahison de toutes les aspirations" de la révolte de 2011.


source : Yahoo Actualités
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Égyptiennes (Economiques,Politiques et Militaires)   Lun 30 Juin - 23:41

Egypte: deux officiers tués par des bombes devant le palais présidentiel


Deux officiers égyptiens ont été tués lundi dans des explosions près du palais présidentiel du Caire où des jihadistes avaient annoncé avoir posé des bombes, un an jour pour jour après les manifestations monstres contre le président Mohamed Morsi destitué ensuite par l'armée.
Depuis une semaine, les attentats se sont multipliés au Caire avec des séries d'explosions contre le métro de la mégalopole à l'heure de pointe et contre une centrale de télécommunications en construction, qui ont fait deux morts et cinq blessés.
Lundi, les forces de police ratissaient les alentours du palais afin de désamorcer les engins découverts. Deux officiers de police ont été tués dans l'opération et plusieurs personnes blessées, selon le ministère de l'Intérieur. Un photographe de l'AFP a vu l'un des engins exploser et arracher la main d'un secouriste.
Près d'une heure plus tard, un robot est parvenu à extraire une autre bombe qui a ensuite été désactivée par la police.
Il y a un an, l'Egypte est entrée dans un engrenage de violences, le nouveau pouvoir, avec à sa tête Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée et tombeur de Morsi qui a été élu en mai président avec près de 97% des voix, réprimant toute opposition.
Et des violences sont à craindre jeudi, les partisans de M. Morsi, violemment réprimés, ayant appelé à manifester ce jour-là pour marquer le 1er anniversaire de la destitution du premier chef d'Etat élu démocratiquement d'Egypte et dénoncer de nouveau le 'coup d'Etat militaire' du 3 juillet 2013.
En représailles à la répression qui a fait en un an plus de 1.400 morts, la moitié dans la dispersion de sit-in pro-Morsi au Caire en août, et abouti à l'arrestation de 16.000 personnes, des groupes jihadistes ont mené des attentats, la plupart dans la péninsule du Sinaï, qui ont tué plus de 500 policiers et soldats selon le gouvernement.
- Le groupe Ajnad Masr responsable -
L'un de ces groupes, Ajnad Masr, qui a revendiqué ces derniers mois plusieurs attentats au Caire, avait prévenu avoir placé des bombes près du palais présidentiel, dans le nord-est du Caire.
Dans un communiqué daté du 27 juin, le mouvement a assuré que les engins avaient été posés il y a près de deux semaines mais qu'il avait refusé de les faire exploser jusqu'alors pour éviter de tuer des civils.
Le nombre d'attentats avaient diminué un temps, la police et l'armée ayant assuré avoir démantelé plusieurs 'cellules terroristes' en Egypte.
Si la plupart des attentats sont revendiqués par des mouvements jihadistes sans lien connu avec les Frères musulmans, les autorités font porter à la confrérie interdite de M. Morsi la responsabilité des violences.
La justice a confirmé plus de 200 peines de mort, dont celle du Guide suprême des Frères musulmans et condamné à 7 à 10 ans de prison trois journalistes d'Al-Jazeera accusés de soutien à la confrérie déclarée 'terroriste'. La quasi-totalité des hauts dirigeants des Frères musulmans encourent la peine capitale dans de multiples procès.
Parallèlement à la sanglante répression visant les pro-Morsi, les autorités ont ouvert un nouveau front en s'en prenant désormais à l'opposition laïque et progressiste, dont les principales figures sont désormais derrière les barreaux ou devant des juges.
Ces militants appartiennent aux mouvements de la jeunesse qui avaient déclenché la révolte de 2011 qui chassa du pouvoir le président Hosni Moubarak, jugé dans plusieurs procès et détenu dans un hôpital militaire.
Ils comptaient pourtant le 30 juin 2013 parmi les millions d'Egyptiens qui avaient manifesté pour réclamer le départ du président islamiste Mohamed Morsi, accusé d'avoir voulu accaparer tous les pouvoirs au profit des Frères musulmans et d'islamiser à marche forcée la société.


http://maroc.msn.com/news/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Égyptiennes (Economiques,Politiques et Militaires)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Égyptiennes (Economiques,Politiques et Militaires)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
corps d'armée Algérienne ::  Actualités Nationale Algérienne et Internationales  :: actualités politique, économique,Militaire Algérie, ::  Actu (internationales)-
Sauter vers: