corps d'armée Algérienne
Bienvenue sur le forum corps d'Armée Algérienne DZ.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.la présentation reste de rigueur Merci.

corps d'armée Algérienne

Forces -Armée - Algérienne
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
présentation Obligatoire sur le forum la presentation doit se faire en même temps que l'inscription.
merci de vous rendre: http://forum-corps-armee-al.forumactif.org/t4-presentation
le non respect de cette formalité sera banni dans les heures qui suive
Merci de votre présence sur le forum.


Partagez | 
 

 télésurveillance des villes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAID

avatar

Messages : 289
Réputation : 6
Date d'inscription : 31/01/2014
Age : 27
Localisation : en mission

MessageSujet: télésurveillance des villes   Lun 21 Juil - 11:14

Gendarmerie nationale : 700 caméras en renfort pour surveiller la capitale

Citation :



Le colonel Ghali Belksir, commandant du groupement de la Gendarmerie nationale d’Alger, a dévoilé, avant-hier, un projet d’installation
de 700 caméras de télésurveillance dans les lieux les plus fréquentés et les plus sensibles de la capitale.


En marge d’une conférence de presse tenue durant avant-hier soir au siège de la brigade de gendarmerie de Sidi Fredj, le colonel Belksir a révélé l’acquisition prochaine de 600 caméras de télésurveillance destinées sécuriser la capitale de la criminalité mais aussi à contrôler la fréquentation routière, de nombreux encombrements étant toujours signalés sur les routes d’Alger.
Ces caméras, acquises auprès d’un pays européen, renforceront celles (94) déjà en fonction sur les principales routes de la capitale, sur la rocade Sud allant de Dar El Beïda à Zéralda ainsi qu’au niveau de l’aéroport international d’Alger et autres lieux sensibles où sont implantées des sociétés de renommée mondiale (Mercedes, Volkswagen et Toyota) à Chéraga et Ben Aknoun.

L’objectif de ce renforcement est d’assurer une bonne couverture sécuritaire pour la capitale, d’autant plus que la criminalité devient un sérieux casse-tête pour les gendarmes. «Comme vous le constatez, nous contrôlons et surveillons 24h/24 les mouvements des véhicules et des personnes dans les endroits les plus importants de la capitale. Voyez ces images, elles sont transmises en temps réel, grâce à elles, nous avons obtenu de très bons résultats en matière de lutte contre la criminalité et les accidents routiers», explique le colonel Belksir, qui a présenté le bilan semestriel des activités de la gendarmerie pour la région d’Alger.

Ainsi, les gendarmes ont traité, cette année, plusieurs affaires liées au trafic de psychotropes, alors que, lors des années précédentes ont surtout été enregistrées des affaires de cannabis. Sur ce registre, le bilan de la Gendarmerie nationale d’Alger a indiqué qu’au cours des six mois passés, 25 affaires liées au trafic de psychotropes ont été élucidées par les brigades antistupéfiants permettant l’arrestation de 52 présumés trafiquants, tandis que 1152 comprimés de psychotropes ont été saisis ainsi que quelques dizaines de kilos de cannabis. Neuf affaires de meurtre ont été traitées, ce qui a conduit à l’arrestation de 23 présumés coupables, dont 19 ont été placés sous mandat de dépôt.

De plus, les gendarmes d’Alger ont traité 62 affaires liées au gangstérisme, entraînant l’arrestation de 162 présumés gangsters, auteurs d’affrontements et agressions, parfois sanglants, dans les nouvelles cités. Sur le plan du trafic de véhicules, ils ont réussi à démanteler 8 réseaux permettant la récupération de 11 véhicules volés, tandis que 32 mis en cause ont été arrêtés en six mois. Concernant le faux et l’usage de faux, les gendarmes ont interpellé 28 personnes impliquées dans la falsification de documents officiels et administratifs.
Deux ouvriers travaillant au noir assassinés à Chéraga

De son côté, le commandant de la compagnie de la Gendarmerie nationale de Bir Mourad Raïs, Omar Touileb, a indiqué que, récemment, deux affaires d’homicide volontaire ont été traitées par ses éléments, quelques jours avant le Ramadhan.
La première affaire concernait un jeune ouvrier travaillant au noir, originaire de Tiaret, qui a été tué par cinq de ses collègues. Ces derniers avaient tenté de violer le jeune ouvrier informel, ce qui a provoqué une bagarre qui a vite tourné au drame puisque le malheureux jeune homme a reçu plusieurs coups de couteau à l’abdomen.

Les gendarmes de Chéraga se sont déplacés sur la scène du crime, une baraque complètement isolée. Des empreintes digitales et des traces de sang ont été prélevées par les éléments de la police scientifique, tandis que la découverte d’un téléphone mobile a permis d’identifier les cinq auteurs du crime. Ces derniers, tous des ouvriers, ont été interpellés à Tiaret, après l’extension de l’expertise exécutée par les gendarmes de Chéraga.

La seconde affaire d’homicide concerne un jeune maçon, originaire lui aussi d’une autre wilaya, tué par ses camarades à cause d’une somme d’argent qu’ils voulaient lui prendre. Le corps de la jeune victime (20 ans à peine) portait des traces de résistance, ce qui laisse croire qu’une lutte a été engagée au moment où ses camarades tentaient de le tuer.
Après le prélèvement des empreintes digitales sur la scène du crime et sur le corps du défunt, les gendarmes ont identifié les auteurs, au nombre de trois, qui ont été interpellés 48 heures après le crime
http://www.elwatan.com//actualite/gendarmerie-nationale-700-cameras-en-renfort-pour-surveiller-la-capitale-21-07-2014-265296_109.php





Revenir en haut Aller en bas
 
télésurveillance des villes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
corps d'armée Algérienne :: Armée Algérienne  :: discussions-
Sauter vers: